Il n’existe aucun risque à long terme avec l’eau ionisée, hydrogénée !

Dr Paul Kenzey

Un certain nombre de Professionnels de l’eau (Professeurs, Docteurs, Naturopathes) souvent impliqués dans la vente d’osmoseurs,  n’ayant trouvé aucun autre défaut à avancer, font courir le bruit que l’eau ionisée « ne devait se prendre qu’en cure de 3 semaines ».

En réponse aux craintes et critiques concernant les risques à long terme de l’eau ionisée, hydrogénée, la recherche scientifique confirme sa sécurité totale !

 

Les craintes et critiques émises sur les risques à long terme de l’eau ionisée, hydrogénée, concernent :

– le caractère fortement alcalin ou
– l’existence de nano particules de Platine, ou
– la force d’antioxydation (redox) très supérieure

5 problèmes potentiels expliquent pourquoi de nombreux professionnels de la santé ont pensé que l’eau alcaline ionisée, hydrogénée, ne se prenait qu’en cure de trois semaines.

C’est en se fondant sur les rapports cliniques et des études de cas sur l’eau alcaline au pH très élevé (pH supérieur à 10), que l’on avait effectivement détecté les risques potentiels suivants :

1) L’Hyperkaliémie (niveaux élevés de potassium dans le sang), qui a été observée dans les essais cliniques et d’autres rapports de cas, peut se produire chez certains individus sensibles. Ceci est la raison principale de toutes ces étiquettes de mise en garde au fond de certaines machines à ne pas boire l’eau si vous avez une altération de la fonction rénale.

2) La sensibilité des cellules de la muqueuse à l’eau de très haut pH. Cela dépend juste du pH, plus le pH est élevé plus les ions hydroxyde sont concentrée (OH-), ce qui peut être toxique à des niveaux élevés.
Bien sûr, un pH très élevé pourrait être mortel. Tout dépend de la concentration des ions hydroxyde (OH-).
L’Hydroxyde de sodium concentré (NaOH) est un produit chimique caustique qui peut saponifier (émulsionner) les huiles dans la membrane cellulaire. Lire: https://research.utdallas.edu/cleanroom/app/uploads/2014/12/Sodium_Hydroxide.pdf

3) Certaines personnes semblent être hyper sensibles à l’eau au pH très élevé, ce qui peut entraîner une augmentation des problèmes de reflux acide, de séchage de la gorge, de soif inextinguible, etc.

4) Si les électrodes contiennent des impuretés, alors vous êtes plus susceptibles d’infiltrer ces impuretés en faisant l’eau à un pH élevé. Un haut PH de l’eau exige du courant de plus haute densité, ce qui augmente le taux de dégradation des électrodes. Ces impuretés dans les électrodes sont susceptibles de contribuer à la nécrose marquée et la fibrose des tissus du myocarde (coeur) :

a http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/9524951
b: http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/9198011
c: http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/9922944
d http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/11201172

5) Enfin, même si les électrodes sont en platine pur, on peut aussi craindre que des nanoparticules de platine (PtNPs) puissent être toxiques (http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20512471).
En effet une étude a constaté que l’ingestion d’eau PtNP conduit à perturbation hépatique (foie) chez l’homme sain (voir Hiroka, et al. Biomed. Res. Trac. Ele, 20, p 186 japonais). Le « lessivage » semble se produire uniquement avec une haute densité de courant, nécessaire pour produire de l’eau avec un pH très élevé.

En raison de ces 5 risques potentiels les gouvernements japonais et coréens ont mis en place une règlementation qui décourage l’eau alcaline ionisée à un pH supérieur à 10.

L’absence de risques potentiels a été validée par un certain nombre d’essais cliniques nécessaires à l’approbation des gouvernements japonais et coréen. Ces études ont été réalisées avec de l’eau à un pH d’environ 9,5

;

En revanche,  la capacité de faire de fortes concentrations d’hydrogène dissous, avec un pH autour de 9,5 ou même plus bas, a été recommandé comme idéal par les scientifiques japonais, sans limite dans le temps !

 

Voir article:
  voir article      Réponse aux Critiques et Dangers de l'eau Kangen 2

http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0013468603005413


Les bons ioniseurs ont donc ainsi été conçus pour empêcher la consommation d’eau à un pH supérieur à 9,5 !


En savoir plus :

  1. Le Niveau alcalin seul de l’eau n’a en général pas d’effet sur le pH du sang. Car l’eau n’est pas un tampon, ce qui signifie qu’elle peut facilement être neutralisée par de l’acide. En fait, pour neutraliser 0,5 litres d’acide de l’estomac au pH de 1, il vous faudrait boire 500 litres d’eau alcaline au pH de 10.
    .
  2. Un article d’une étude récente41 précise spécifiquement que “des chercheurs ont prouvé que c’est l’hydrogène moléculaire, et non l’alcalinité de l’eau électrolysée, qui exerce des effets thérapeutiques ». Cette information est importante pour l’industrie de l’eau ionisée et pour le consommateur, car elle augmente l’importance de connaître son eau et d’avoir une eau ayant une concentration de gaz d’hydrogène décente. Toutes les machines ne sont pas créées égales, et leurs différences de concentrations d’H2 sont responsables des différences dans les effets thérapeutiques observés32. Les ioniseurs d’eau Kangen permettent aujourd’hui les plus fortes concentrations.
    H2
  3.  Il faut aussi noter que l’alcalinité de l’eau ionisée n’a aucun rapport avec l’eau alcaline courante, non thérapeutique, obtenue par l’adjonction de bicarbonate de soude ou autres éléments.
    .
  4. De nouvelles études sont maintenant régulièrement publiées sur la sécurité de l’eau alcaline ionisée, hydrogénée.
    Ex. « Sécurité biologique de l’eau électrolyse enrichie en hydrogène à pH neutre en mutagénicité, génotoxicité et toxicité subchronique par voie orale »   https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20203135

Ex. La revue d’analyse la plus complète jamais produite sur l’hydrogène est parue en 2016, dans le International Journal of Clinical Medicine, 7, 32-76. Elle confirme également le fait que l’on peut effectivement boire de l’eau enrichie en H2 sur le long terme sans aucun risque particulier.

De plus, pour tous ceux qui, formés à la théorie de la bio-électronique du Pr LC Vincent, sont habitués à ne prendre que de l’eau légèrement acide, et qui auraient la moindre inquiétude au sujet d’un niveau plus élevé de pH, il suffit d’ajouter quelques gouttes de jus de citron à l‘eau Kangen pour la rendre acide. Cela permettra à tous d’obtenir tous les effets neuro-protecteurs de l’hydrogène sans se soucier des problèmes potentiels de pH.

Les plaques d’électrolyse de bons ioniseurs sont d’une qualité supérieure

Aux USA, comme au Japon, un certain nombre d’entreprises ont fait pratiquer des tests supplémentaires sur des ioniseurs homologués de Classe médicale (Normes ISO internationales 13485) auprès d’Instituts de contrôle indépendants, afin de s’assurer du niveau réel de nanoparticules de Platine et de Titane. Nous possédons de tels rapports qui concluent catégoriquement ne détecter absolument aucune particule !

La recherche scientifique confirme la sécurité de l'eau Kangen

 H

Il n’existe donc absolument aucun danger, ni aucune critique fondée possible avec un ioniseur de bonne qualité (Normes internationales ISO 13485)  !


Les mêmes tests existent-ils pour l’eau du robinet, les eaux en bouteille, les colas, jus de fruits concentrés, etc… ou même les nano particules de la membrane dans l’eau osmosée ?

Le résultat d’une recherche sur Google n’est pas une référence, on y peut trouver absolument tout et son contraire. En revanche, une recherche dans la célèbre base de données de référence PubMed, sur l’eau ionisée (ERW- Electrolysed Reduced Water), ne donne en vérité AUCUNE ETUDE SCIENTIFIQUE NEGATIVE DANS LE MONDE.

Dr Paul K
D‘après Tyler Le Baron, Directeur de la Fondation de l’Hydrogène Moléculaire

A lire également :

« Risques pour la santé du filtre à osmose inverse »

« Attention à l’eau Alcaline« 

« Danger des bouteilles en plastique« 

aucun risque à long terme avec l'eau ionisée, hydrogénée !

Dr Paul Kenzey

Un certain nombre de Professionnels de l’eau (Professeurs, Docteurs, Naturopathes) souvent impliqués dans la vente d’osmoseurs,  n’ayant trouvé aucun autre défaut à avancer, font courir le bruit que l’eau ionisée « ne devait se prendre qu’en cure de 3 semaines ».

En réponse aux craintes et critiques concernant les risques à long terme de l’eau ionisée, hydrogénée, la recherche scientifique confirme sa sécurité totale !

 

Les craintes et critiques émises sur les risques à long terme de l’eau ionisée, hydrogénée, concernent :

– le caractère fortement alcalin ou
– l’existence de nano particules de Platine, ou
– la force d’antioxydation (redox) très supérieure

5 problèmes potentiels expliquent pourquoi de nombreux professionnels de la santé ont pensé que l’eau alcaline ionisée, hydrogénée, ne se prenait qu’en cure de trois semaines.

C’est en se fondant sur les rapports cliniques et des études de cas sur l’eau alcaline au pH très élevé (pH supérieur à 10), que l’on avait effectivement détecté les risques potentiels suivants :

1) L’Hyperkaliémie (niveaux élevés de potassium dans le sang), qui a été observée dans les essais cliniques et d’autres rapports de cas, peut se produire chez certains individus sensibles. Ceci est la raison principale de toutes ces étiquettes de mise en garde au fond de certaines machines à ne pas boire l’eau si vous avez une altération de la fonction rénale.

2) La sensibilité des cellules de la muqueuse à l’eau de très haut pH. Cela dépend juste du pH, plus le pH est élevé plus les ions hydroxyde sont concentrée (OH-), ce qui peut être toxique à des niveaux élevés.
Bien sûr, un pH très élevé pourrait être mortel. Tout dépend de la concentration des ions hydroxyde (OH-).
L’Hydroxyde de sodium concentré (NaOH) est un produit chimique caustique qui peut saponifier (émulsionner) les huiles dans la membrane cellulaire. Lire: https://research.utdallas.edu/cleanroom/app/uploads/2014/12/Sodium_Hydroxide.pdf

3) Certaines personnes semblent être hyper sensibles à l’eau au pH très élevé, ce qui peut entraîner une augmentation des problèmes de reflux acide, de séchage de la gorge, de soif inextinguible, etc.

4) Si les électrodes contiennent des impuretés, alors vous êtes plus susceptibles d’infiltrer ces impuretés en faisant l’eau à un pH élevé. Un haut PH de l’eau exige du courant de plus haute densité, ce qui augmente le taux de dégradation des électrodes. Ces impuretés dans les électrodes sont susceptibles de contribuer à la nécrose marquée et la fibrose des tissus du myocarde (coeur) :

a http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/9524951
b: http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/9198011
c: http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/9922944
d http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/11201172

5) Enfin, même si les électrodes sont en platine pur, on peut aussi craindre que des nanoparticules de platine (PtNPs) puissent être toxiques (http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20512471).
En effet une étude a constaté que l’ingestion d’eau PtNP conduit à perturbation hépatique (foie) chez l’homme sain (voir Hiroka, et al. Biomed. Res. Trac. Ele, 20, p 186 japonais). Le « lessivage » semble se produire uniquement avec une haute densité de courant, nécessaire pour produire de l’eau avec un pH très élevé.

En raison de ces 5 risques potentiels les gouvernements japonais et coréens ont mis en place une règlementation qui décourage l’eau alcaline ionisée à un pH supérieur à 10.

L’absence de risques potentiels a été validée par un certain nombre d’essais cliniques nécessaires à l’approbation des gouvernements japonais et coréen. Ces études ont été réalisées avec de l’eau à un pH d’environ 9,5

;

En revanche,  la capacité de faire de fortes concentrations d’hydrogène dissous, avec un pH autour de 9,5 ou même plus bas, a été recommandé comme idéal par les scientifiques japonais, sans limite dans le temps !

 

Voir article:
  voir article      Réponse aux Critiques et Dangers de l'eau Kangen 2

http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0013468603005413


Les bons ioniseurs ont donc ainsi été conçus pour empêcher la consommation d’eau à un pH supérieur à 9,5 !


En savoir plus :

  1. Le Niveau alcalin seul de l’eau n’a en général pas d’effet sur le pH du sang. Car l’eau n’est pas un tampon, ce qui signifie qu’elle peut facilement être neutralisée par de l’acide. En fait, pour neutraliser 0,5 litres d’acide de l’estomac au pH de 1, il vous faudrait boire 500 litres d’eau alcaline au pH de 10.
    .
  2. Un article d’une étude récente41 précise spécifiquement que “des chercheurs ont prouvé que c’est l’hydrogène moléculaire, et non l’alcalinité de l’eau électrolysée, qui exerce des effets thérapeutiques ». Cette information est importante pour l’industrie de l’eau ionisée et pour le consommateur, car elle augmente l’importance de connaître son eau et d’avoir une eau ayant une concentration de gaz d’hydrogène décente. Toutes les machines ne sont pas créées égales, et leurs différences de concentrations d’H2 sont responsables des différences dans les effets thérapeutiques observés32. Les ioniseurs d’eau Kangen permettent aujourd’hui les plus fortes concentrations.
    H2
  3.  Il faut aussi noter que l’alcalinité de l’eau ionisée n’a aucun rapport avec l’eau alcaline courante, non thérapeutique, obtenue par l’adjonction de bicarbonate de soude ou autres éléments.
    .
  4. De nouvelles études sont maintenant régulièrement publiées sur la sécurité de l’eau alcaline ionisée, hydrogénée.
    Ex. « Sécurité biologique de l’eau électrolyse enrichie en hydrogène à pH neutre en mutagénicité, génotoxicité et toxicité subchronique par voie orale »   https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20203135

Ex. La revue d’analyse la plus complète jamais produite sur l’hydrogène est parue en 2016, dans le International Journal of Clinical Medicine, 7, 32-76. Elle confirme également le fait que l’on peut effectivement boire de l’eau enrichie en H2 sur le long terme sans aucun risque particulier.

De plus, pour tous ceux qui, formés à la théorie de la bio-électronique du Pr LC Vincent, sont habitués à ne prendre que de l’eau légèrement acide, et qui auraient la moindre inquiétude au sujet d’un niveau plus élevé de pH, il suffit d’ajouter quelques gouttes de jus de citron à l‘eau Kangen pour la rendre acide. Cela permettra à tous d’obtenir tous les effets neuro-protecteurs de l’hydrogène sans se soucier des problèmes potentiels de pH.

Les plaques d’électrolyse de bons ioniseurs sont d’une qualité supérieure

Aux USA, comme au Japon, un certain nombre d’entreprises ont fait pratiquer des tests supplémentaires sur des ioniseurs homologués de Classe médicale (Normes ISO internationales 13485) auprès d’Instituts de contrôle indépendants, afin de s’assurer du niveau réel de nanoparticules de Platine et de Titane. Nous possédons de tels rapports qui concluent catégoriquement ne détecter absolument aucune particule !

La recherche scientifique confirme la sécurité de l'eau Kangen

 H

Il n’existe donc absolument aucun danger, ni aucune critique fondée possible avec un ioniseur de bonne qualité (Normes internationales ISO 13485)  !


Les mêmes tests existent-ils pour l’eau du robinet, les eaux en bouteille, les colas, jus de fruits concentrés, etc… ou même les nano particules de la membrane dans l’eau osmosée ?

Le résultat d’une recherche sur Google n’est pas une référence, on y peut trouver absolument tout et son contraire. En revanche, une recherche dans la célèbre base de données de référence PubMed, sur l’eau ionisée (ERW- Electrolysed Reduced Water), ne donne en vérité AUCUNE ETUDE SCIENTIFIQUE NEGATIVE DANS LE MONDE.

Dr Paul K
D‘après Tyler Le Baron, Directeur de la Fondation de l’Hydrogène Moléculaire

A lire également :

« Risques pour la santé du filtre à osmose inverse »

« Attention à l’eau Alcaline« 

« Danger des bouteilles en plastique« 

Une réflexion sur « Il n’existe aucun risque à long terme avec l’eau ionisée, hydrogénée ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.