Les centenaires japonais ont 4 fois plus d’hydrogène dans l’intestin !

Les centenaires japonais ont 4 fois plus d'hydrogène dans l'intestin !

Par Dr Paul Kenzey

Il est maintenant démontré que l’hydrogène gazeux et l’eau hydrogénée, c’est à dire l’eau concentrée en H2, peuvent agir comme un antioxydant exceptionnel.

Une étude a donc été logiquement réalisée pour déterminer si la production intestinale d’hydrogène gazeux pourrait vraiment elle aussi être associée à la longévité, grâce à certains effets préventifs sur les maladies liées à l’âge.

Cette étude a été réalisée en Oct 2013 par le Dr. Yuji Aoki, Chef du Laboratoire des maladies de style de vie – Medical Center de Matsumoto, au Japon.

 

Les concentrations d’hydrogène moléculaire, reflétant la production intestinale d’H2 gazeux, ont été mesurées dans l’haleine d’une population d’hommes et de femmes de 102 ans et d’une population de leurs descendants vivant dans le même ménage.

Les concentrations ont également été mesurées chez une population de témoins sains et chez une population personnes âgées mais de Diabète de type 2

Résultats :

Les concentrations d’H2 chez les centenaires ont bien été significativement plus élevées que dans la population de référence de sujets sains et chez les patients âgés diabétiques, mais il n’y avait pas de différence significative entre les centenaires et leurs descendants, vivant dans la même maison.

 

 

Conclusion :

L’augmentation de la production intestinale d’hydrogène gazeux pourrait donc contribuer à la longévité chez les centenaires japonais. Cette production est vraisemblablement liée au régime alimentaire et au microbiote (Flore) intestinal.

Cela confirme l’hypothèse du gain Anti-Age de l’eau ionisée (hydrogénée). 

Sources :Dr. Yuji Aoki « Increased Concentrations of Breath Hydrogen Gas in Japanese Centenarians ».  http://mmccenta.academia.edu/YujiAoki 

Exemples d’études sur le potentiel anti-âge  de l’hydrogène

1 – Le Potentiel de l’Hydrogène Moléculaire pour des Applications Thérapeutiques Préventives 

Certaines études scientifiques ont suggéré que la consommation d’hydrogène moléculaire (en buvant de l’eau riche en hydrogène) peut agir sur un certain nombre de problèmes liés auxradicaux libres, notamment l’obésité, le diabète, la fonction cognitive, et même la santé intestinale

Réf. du rapport: http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3257754

2 – Le Potentiel de l’Hydrogène Moléculaire pour réduire les rides

Une étude a montré que l’eau électrolysée riche en hydrogène réchauffée réprime la formation des rides induites par les UV, stimule la synthèse du collagène de type I dans le derme, diminue le stress oxydatif dans les fibroblastes et prévient les blessures des cellules kératinocytes :

(Les kératinocytes sont des cellules constituant 90 % de la couche superficielle de la peau et des phanères. Ils synthétisent la kératine, une protéine fibreuse et insoluble dans l’eau, qui assure à la peau sa propriété d’imperméabilité et de protection extérieure).

Référence du rapport: http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22070900 

3 – Le Potentiel de l’Hydrogène Moléculaire a des effets antioxydants et anti-âge durables sur les cellules endothéliales vasculaires

H2 a des effets antioxydants et anti-âge durables sur les cellules endothéliales vasculaires à travers la voie Nrf2, même après une exposition transitoire au H2. L’eau riche en hydrogène peut donc être une boisson fonctionnelle qui augmente la longévité. (Circ J 2016; 80: 2037-2046).

Référence du rapport: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27477846

 4 – Effets de l’eau riche en hydrogène sur les tissus parodontaux vieillissants

Boire de l’eau riche en hydrogène diminue l’endommagement de l’ADNmt oxydatif

Référence du rapport: https://www.nature.com/articles/srep05534

 5 -Le traitement d’hydrogène protège contre la mort cellulaire et la sénescence induite par des dommages oxydatifs.

Cette étude a montré les effets anti-oxydants et anti-sénescence de l’eau hydrogène. L’eau à l’hydrogène est potentiellement un agent anti-âge puissant.

Référence du rapport: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27780950  

Voici en résumé l’avis du Dr Thierry Hertoghe, Président de l ’Association Mondiale de Médecine Anti-âge :

Lorsque les animaux boivent de l’eau enrichie en hydrogène, ils sont protégés contre la perte auditive induite par le bruit. Mais boire cette eau a également de nombreux autres avantages.
Chez l’homme, il a été démontré qu’elle améliore la qualité de vie, réduit la fatigue musculaire et diminue la formation de radicaux libres chez les patients cancéreux recevant une chimiothérapie.
Chez les patients obèses atteints de diabète de type II ou de syndrome métabolique, la consommation de l’eau enrichie en hydrogène réduit le taux de sucre dans le sang et d’insuline, et le taux d’hémoglobine glycosylée. Boire cette eau peut également réduire les taux de lipides dans le sang ; elle permet de réduire plus particulièrement les taux de « mauvais » cholestérol sanguin LDL, de triglycérides et de cholestérol LDL oxydé, tout en augmentant le taux de « bon » cholestérol HDL.
Chez les individus sains ou malades, boire de l’eau enrichie en hydrogène diminue considérablement la formation et les dommages des radicaux libres. Cela empêche le corps de devenir trop acide en le protégeant, entre autres, contre l’augmentation des taux sanguins d’acide lactique, qui est fabriqué au cours de l’exercice – c’est ce qui provoque des douleurs musculaires après l’exercice.
Chez les animaux, il a été démontré que l’administration de l’eau enrichie en hydrogène protège le coeur, le foie et les reins contre les drogues et les toxines.
Il a également été démontré que cela protège les animaux contre le développement de plaques d’athérome dans les petites et les grandes artères.
Boire de l’eau enrichie en hydrogène réduit également la toxicité des métaux lourds tels que le cadmium, le mercure et l’aluminium.

Dr Thierry Hertoghe
Président de l ’Association mondiale de médecine anti-âge

2 réflexions sur « Les centenaires japonais ont 4 fois plus d’hydrogène dans l’intestin ! »

  1. Bonjour,
    Il est vrai que l’au ionisée et hydrogénée est exceptionnellement douce de goût, et c’est un vrai plaisir d’en boire.
    Par contre, j’ai voulu essayer l’eau alcaline au PH 6,5, et j’en buvais pour cela plusieurs verres par jour, pensant que ce serait bon pour désacidifier mon organisme bien affaibli et acidifié. Hors, j’avais de plus en plus mal aux reins. Ne comprenant pas ce qui m’arrivait, je suis allée voir un acupuncteur qui m’a demandé quelle eau je buvais. Je lui ai expliqué que je prenais une eau au PH alcalin et il m’a vivement déconseillé de continuer, me faisant comprendre que cette eau était trop minéralisée, et que si je continuais à en boire, je risquais un blocage au niveau des reins. J’ai donc bu uniquement de l’eau neutre et toute douleur aux reins a disparu. Donc, l’eau minéralisée au PH alcalin n’est absolument pas bonne pour tout le monde. D’ailleurs, en matière de santé, il n’existe pas d’absolu, chacun étant un être unique réagissant différemment.

    1. L’Accupuncteur ne vous a pas répondu correctement. « j’ai voulu essayer l’eau alcaline au PH 6,5  » est une grande erreur. Elle n’est pas alcaline mais acide. C’est de l’eau appelée « eau de beauté » ! Cela n’a rien à voir avec la minéralisation en général. Cette eau ne contient que les minéraux acides ; tandis que l’eau alcaline de son coté contient les minéraux alcalin : Magnesium, Potassium, Calcium…dont nous avons besoin.
      L’ioniseur « sonne » en produisant cette eau, pour bien montrer qu’il ne faut pas la boire.
      Votre distributeur ne vous conseille t-il pas ?
      Voici justement le résultat de ne pas choisir un distributeur expérimenté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *