Que se passe-t-il dans l’estomac lorsque l’on boit de l’eau Alcaline Ionisée ?


0minutes de lecture

0  comments


L’acidité de l’estomac avec l’eau Alcaline Ionisée

C’est la question la plus soulevée dans les arguments contre l’eau alcaline.

Mais on peut poser la même question sur n’importe quoi.
Si l’acide gastrique est si puissant qu’il peut détruire les bienfaits de tout médicament, alors pourquoi prendre les médicaments prescrits ?

 

« Alors , qu’arrive-t-il à l’eau dans l’estomac si elle ne devient pas plus acide ? »

La réponse….

Pour digérer les aliments et tuer les bactéries et les virus qui les eau alcalineaccompagnent, l’intérieur de notre estomac est acide. Le pH de l’estomac est maintenu à environ 4. Lorsque nous mangeons des aliments et buvons de l’eau, en particulier de l’eau alcaline, la valeur du pH à l’intérieur de l’estomac augmente.

eau alcaline ioniséeLorsque cela se produit, il y a un mécanisme de rétroaction dans notre estomac pour le détecter et ordonner à la paroi de l’estomac de sécréter plus d’acide chlorhydrique dans l’estomac pour ramener la valeur du pH à 4.
Ainsi, l’estomac redevient acide. Lorsque nous buvons plus d’eau alcaline, une plus grande quantité d’acide chlorhydrique est sécrétée pour maintenir la valeur du pH de l’estomac. Cela semble donc être une bataille perdue d’avance.

Cependant, lorsque vous comprenez comment la paroi de l’estomac fabrique l’acide chlorhydrique, vos inquiétudes disparaissent.

L’explication

L’explication est la suivante. Il n’y a pas de poche d’acide chlorhydrique dans notre corps. S’il y en avait une, elle brûlerait un trou dans notre corps. Les cellules de la paroi de notre estomac doivent le produire instantanément, selon les besoins.

Les ingrédients de la cellule stomacale qui fabriquent l’acide chlorhydrique (HCl) sont le dioxyde de carbone (CO2), l’eau (H2O) et le chlorure de sodium (NaCl) ou de potassium (KCl).

NaCl + H2O + CO2 = HCl + NaHCO3, ou KCl + H2O + CO2 = HCl + KHCO3

Comme nous pouvons le voir, le sous-produit de la fabrication de l’acide chlorhydrique est le bicarbonate de sodium (NaHCO3) ou de potassium (KHCO3), qui passe dans le flux sanguin. Ces bicarbonates sont les tampons alcalins qui neutralisent les acides en excès dans le sang ; ils dissolvent les déchets acides solides sous forme liquide. En neutralisant les déchets acides solides, ils libèrent du dioxyde de carbone supplémentaire, qui est évacué par les poumons.

Lorsque notre corps vieillit, ces tampons alcalins s’affaiblissent ; ce phénomène s’appelle l’acidose. Il s’agit d’un phénomène naturel, car notre corps accumule davantage de déchets acides. Il existe donc une relation entre le processus de vieillissement et l’accumulation d’acides.

Si l’on considère uniquement la valeur du pH de l’estomac, il semble que l’eau alcaline n’atteigne jamais le corps. Mais si l’on regarde l’ensemble du corps, on constate un gain net d’alcalinité lorsque l’on boit de l’eau alcaline.

Les cellules de notre corps sont légèrement alcalines.
Pour qu’elles produisent de l’acide, elles doivent aussi produire de l’alcalinité, et vice versa ; tout comme un ioniseur d’eau qui ne peut pas produire de l’eau alcaline sans produire de l’eau acide, puisque l’eau du robinet est pratiquement neutre.

Un autre exemple

Laissez-moi vous donner un autre exemple. Un organe du corps produit de l’acidité pour produire de l’alcalinité. Une fois que les aliments dans l’estomac sont digérés, ils doivent sortir vers l’intestin grêle. À ce stade, les aliments sont tellement acides qu’ils pourraient endommager la paroi intestinale. Pour éviter ce problème, le pancréas produit un jus alcalin (appelé jus pancréatique). Ce jus est du bicarbonate de sodium, et est mélangé aux aliments acides qui sortent de l’estomac. À partir des formules ci-dessus, pour produire des bicarbonates, le pancréas doit fabriquer de l’acide chlorhydrique, qui est ensuite acheminé dans notre sang. Nous ne sommes somnolents après un gros repas pendant le repas ni pendant la digestion des aliments dans l’estomac, mais plutôt lorsque les aliments digérés sortent de l’estomac : c’est le moment où l’acide chlorhydrique entre dans notre sang.

L’acide chlorhydrique est le principal ingrédient des antihistaminiques qui provoque la somnolence. L’alcalinité ou l’acidité produit par l’organisme doit avoir une acidité ou une alcalinité égale et opposée a celles produite par l’organisme ; il n’y a donc pas de gain net.

Cependant, l’alcalinité fournie par l’extérieur du corps, comme par la consommation d’eau alcaline, entraîne un gain net d’alcalinité dans notre corps.

 

Nicole Kamanda

 


    Vous pouvez aussi aimer

Restez Informé !

Recevez un email quand nous publions un nouvel article

 

Visitez la Boutique

google-site-verification: google15a36f0b7204ca56.html ------------------ app.satismeter cloudflare -------- ------------------------------
>
error: Alert: Ce contenu est protégé !!
8 Partages
Partagez8
Partagez