choisirmoneau.blog

Le Problème des Eaux Gazeuses

 

Source : Comparatif grinçant des eaux pétillantes-gazeuses

PF/Grinçant.com / Décryptage / Abus, Alimentation, Consommation, Médecine, Nature, Santé, Société / 170 commentaires

 

L’auteur de Grinçant est un grand buveur d’eau.
De préférence pétillante, et donc gazeuse.
Il est conseillé de boire deux à trois litres d’eau par jour, voire plus, et c’est même souvent marqué sur les bouteilles. En cas d’effort, notamment, une bouteille est vite engloutie. Et ne parlons même pas de problèmes de santé qui assoiffent.
Mais, toutes ces bouteilles, soigneusement packagées et colorées n’inspirent pas forcément confiance, alors que dire du contenu normalement salvateur pour la santé ?

Un peu fou, je me suis donc livré à un petit exercice : acheter une bouteille de chaque eau « gazeuse » disponible dans le coin.
Je me retrouve donc maintenant à la tête d’un cheptel de 29 bouteilles, pour un total de 34,65 litres, et un
budget global de 12,78 €.
Alors, autant rendre mon expérience utile et la partager…

Les 29 bouteilles objet du comparatif/test

Un article qui ne se veut pas scientifique, loin de là, surtout que nous touchons presque au médical, et que chaque cas est particulier, le tout dans un contexte de multinationales de l’agroalimentaire et de distributeurs surpuissants.
Le but est de jouer le consommateur tout con, mais un peu… Grinçant 😉

À la recherche du PET perdu

Mais au fait, elles sont faites en quoi toutes ces jolies bouteilles en plastique ?
Eh bien en « Polyéthylène Terphthalate », dit PETE ou PET, normalement identifié par ce logo, avec le chiffre 1 :

Logo plastique 1 PET-PETE

Le plus rigolo, c’est que certaines des bouteilles ne comportent pas ce logo, ni moulé dans le PET, ni sur l’étiquette, ou alors il est bien caché…
Quant aux bouchons en plastique, ils sont en « Polyéthylène de haute densité », ou HPDE, avec le chiffre 2 :

Logo plastique 2 HDPE

Regardez bien à l’intérieur d’un bouchon, vous devriez arriver à le distinguer si vous avez de bons yeux.
Bien sûr, il y a de la couleur dans tout ça, ne cherchons même pas à savoir avec quelles substances elles sont obtenues…

L’eau dans le gaz ou le gaz dans l’eau

À vrai dire, on ne sait même pas dans quel sens ça va.
L’eau est le plus souvent annoncée comme « eau naturelle/minérale gazeuse », mais elle est régulièrement « renforcée au gaz de la source », « regazéifiée avec son propre gaz », ou avec « adjonction de gaz carbonique ».
Bref, il y a des manipulations, pas forcément explosives, mais pas loin.
Notez que le gaz est devenu un vrai business dans le secteur de l’eau pétillante, puisque les mêmes eaux peuvent être déclinées dans des bouteilles différentes, en général Vert vs Rouge, pour des bulles plus ou moins fines.
La composition est strictement identique, mais le prix généralement pas. Quant aux bulles et au goût, à chacun de juger, un peu comme pour le Champagne…

Des sources à toutes les sauces

Ah, quel beau business, qui plus est « agréé » ou « encadré » !…
« Reconnue eau minérale par décret impérial depuis 1861 » pour VICHY Célestins.
Ou avec une « autorisation » préfectorale ou ministérielle, pas toujours toute récente d’ailleurs.
Souvent, il y a des mentions, un peu comme pour les châteaux « Ribeauvillé depuis 1888 »« San Pellegrino Terme 1899 »« 1778 » (Badoit source Saint-Galmier), etc.
Mais comme pour les sauces, il y a aussi du réchauffé, ou du réutilisé.
Ainsi, OGEU existe en marque propre, mais si vous allez du côté de Système U, il faudra lire en transparence, en gros caractères dont seul le contour est visible, « SOURCE GAZEUSE N° 1 à OGEU »… Ne cherchez pas, l’eau est strictement la même, mais les prix évidemment pas. Et après, il y a une déclinaison U « fines Bulles »
Idem pour Alizée, en fait Chambon, vous la trouverez en marque de distributeur (MDD) Leclerc, mais aussi Cora.
Certaines sources avancent presque masquées… Ondine appartient par exemple à Intermarché.
Vous trouverez aussi Castel-Rocher (Auvergne, 63) chez Lidl, sous la marque « Sélectionnée par Saguaro », mais aussi chez Carrefour, avec la seule mention « Eau minérale naturelle naturellement gazeuse ». Mais Lidl met en avant un macaron « Reconnu SAVEUR de l’Année 2016 »

Les arguments SANTÉ

Alors là, ils mettent le paquet !
Et ne parlons même pas des publicités à la TV. D’ailleurs, la pub Rozana me donne un ulcère rien qu’à la voir ou l’entendre…
Il y a toujours des arguments pour vous sauver la vie, vous soigner, ou vous permettre de vivre mieux, en toute légèreté du fait des bulles.
Le problème, c’est que le plus souvent les arguments mis en avant sont dangereux ou destinés à cacher la misère, voire de vrais dangers.
Mais bien sûr, le consommateur est censé savoir ce qu’il fait. Sauf qu’il faudrait l’informer correctement pour cela.

L’étiquetage, ou le royaume de l’embrouille « carrée »

Oh certes, il y a des mentions, des tableaux, ou des caractères à la queue leu leu…
Mais qui comprend vraiment ?
Tout est ramené au litre, pour des bouteilles de 100 cl (là, ça va), mais aussi pour des contenants à 115, 125 ou 150 centilitres.
Après, il faut faire des mathématiques, et surtout connaître ce que cela induit, et là, c’est loin d’être gagné.
Parfois, des chiffres essentiels ne sont tout simplement pas mentionnés, ou remplacés par une mention « légale » pour se défausser, notamment pour le fluor…
Bref, ça fait « sérieux », mais ça ne l’est pas.
Et bien entendu, tout cela se fait avec la complicité des « pouvoirs publics ».
Rassurez-vous, je vais vous livrer un tableau de synthèse 😉
Mais voici donc les étiquettes de « composition » des 29 bouteilles de l’échantillon :

A – Vichy St-Yorre
B – Vichy Célestins
C – San Pellegrino
D – Quézac
E1 – Badoit (verte)
E2 – Badoit (rouge)
F1 – Perrier
F2 – Perrier (bleue)
G – Rozana
H – Salvetat
I – Ogeu
J – Plancoët
K – Vernière
L – Sainte-Marguerite
M1 – Carola (verte)
M2 – Carola (rouge)
N – Cristaline
O – Ondine (Intermarché)
P – St-Diéry (Leclerc)
Q – Leclerc Alizée
R – Leclerc (E.C.O.+) Adeline 
S – Cora Alizée
T – Cora St-Pierre
U1 – Casino Puits St-Georges 
U2 – Casino Puits St-Georges (rouge)
V2 – Système U eau pétillante
V1 – Système U fines bulles
W – Lidl 877 Saguaro Castel-Rocher
X – Carrefour Castel-Rocher

Maintenant, pour vous aider, je vous ai élaboré un tableau.

Oh, bien sûr, il n’est pas exhaustif ! D’abord parce qu’il n’y a pas toutes les eaux disponibles, mais seulement celles trouvées (relativement) facilement sur mon secteur. Mais aussi parce qu’il repose sur les indications de composition fournies sur les étiquettes, et non sur une analyse de chaque bouteille. Bien évidemment, je reste dans mon rôle de blogueur qui boit de l’eau 😉

Tableau comparatif de 29 eaux minérales/de source gazeuses-pétillantes
Ça bouge pas mal, fiez-vous à la “source”, et pensez aux addendas 😉

Revue de colonnes (d’eau)

Je vais faire un commentaire par colonne, sachant qu’il faut connaître la teneur de chacune d’elles.
Là, je vous laisse un peu à vous-même, ou bien entre les mains de votre diététicien, médecin, voire de votre croque-mort préféré. Wikipédia peut aussi vous être utile, mais pas que.
Vous allez trouver les intitulés Bicarbonates, Chlorures, Sulfates, Nitrates, Fluorures, Sodium, Potassium, Calcium, Magnésium, Silice, Résidu à sec, Acidité…
Juste en dessous, vous avez les symboles chimiques…
Pourquoi ? Pour faire sérieux ? Oui, mais pas seulement !
Sachez que Perrier, pour sa bouteille verte, n’utilise que ça :
Composition
Authentique !
Concluons que seuls des chimistes peuvent acheter cette bouteille, ou alors que les clients ont une confiance aveugle en cette marque (propriété de Nestlé).

Bicarbonates, aussi appelés Hydrogénocarbonates

C’est censé être bon pour la digestion, mais aussi désodoriser, ou nettoyer/blanchir. Bref, on le conseille pour plein de choses !
Sauf que cela peut provoquer des problèmes d’hypertension, et qu’il est conseillé de ne pas dépasser 20 grammes par jour.
À elles seules, ces eaux contiennent :

  • 4,368 g/L pour Vichy St-Yorre
  • 2,989 g/L pour Vichy Célestins
  • 1,956 g/L pour Castel-Rocher (Saguaro 877 de Lidl + Carrefour)
  • 1,837 g/L pour Rozana

Votre dose quotidienne maximale peut donc être très vite dépassée, car cela s’ajoute aux autres apports…
Dans le tableau, le rapport est de 1 à 36 entre la plus faible teneur et la plus haute, c’est énorme !

Chlorures

Qui veut boire du chlore ? En gros, de l’eau de javel…
On vous conseille de l’éliminer de l’eau du robinet, avec des filtres plus ou moins efficaces.
Pourtant, l’eau du robinet à une teneur normalement limitée à 0,1 mg/L, et l’OMS fixe une limite sanitaire de 5 mg/L.
À partir de 200 mg/L, on commence à en ressentir le goût…
Et pourtant, vous en avez :

  • 649 mg/L pour Rozana
  • 322 mg/L pour Vichy St-Yorre
  • 260 mg/L pour St-Diéry (Leclerc)
  • 235 mg/L pour Vichy Célestins
  • 230 mg/L pour Sainte-Marguerite
  • 229 mg/L pour Castel-Rocher (Saguaro 877 de Lidl + Carrefour)

Curieusement, Quézac n’en parle pas, la rubrique ne figurant tout simplement pas sur leur composition.
Ici, le rapport est de 1 à 185 !

Sulfates

En gros, des engrais. Qui souhaite en consommer, de ces saloperies ?
Déjà qu’il y en a dans quasiment tout ce que l’on nous conseille de manger « Au moins cinq fruits et légumes par jour »… Alors, autant en ajouter, n’est-ce pas ?
Il en faut, certes, mais ça fait fuir le calcium, et c’est laxatif.
Alors, si vous voulez vous purger et avoir une bonne diarrhée, allez pour 1 000 mg/L ! Ou buvez la quantité pour les atteindre…
Quant au goût, on commence à le sentir à partir de 500 mg/L.
Et ne cherchez pas trop si vous avez la courante après avoir beaucoup ingurgité ces eaux :

  • 430 mg/L pour San Pellegrino
  • 230 mg/L pour Rozana
  • 223 mg/L pour Castel-Rocher (Saguaro 877 de Lidl + Carrefour)
  • 174 mg/L pour Vichy St-Yorre
  • Environ 140 mg/L pour Vichy Célestins, Vernière et Carola

Là encore, silence sur la bouteille chez Quézac, alors qu’une recherche sur Internet nous signale qu’elle en serait chargée à hauteur de… 143 mg/L !
Dans l’échantillon, le rapport est de 1 à 82 !

Nitrates

Encore des « engrais »… Qui en veut, en plus des sulfates ?
Normalement, il ne devrait tout simplement pas y en avoir compte tenu de tout ce que l’on absorbe par ailleurs.
Alors les marques jonglent avec le « Inférieur à » (<), ou n’en parlent tout simplement pas.
Autour de 8 mg/L, les records sont détenus par Perrier et par Puits St-Georges (Casino).

Fluorures

Ah, le fluor !
Une belle saloperie, surtout qu’il est le plus souvent utilisé à notre insu, et pas que dans le dentifrice…
Beaucoup d’étiquettes font l’impasse sur le sujet.
Pourtant, sur ma boite de Sel Fin « iodé et fluoré » de marque « La Baleine », il y a cette mention : « Ne pas consommer si l’eau de boisson contient plus de 0,5 mg/L de fluor. »
Avertissement
Sachant que ces eaux sont à :

  • 3,6 mg/L pour Castel-Rocher (Saguaro 877 de Lidl + Carrefour)
    (En fait, Lidl cache carrément et scandaleusement l’information en se contentant de mentionner « Contient plus de 1,5 mg/l de fluor : Ne convient pas aux enfants de moins de 7 ans pour une consommation régulière. », mais comme son eau est la même que celle de Carrefour qui délivre l’information de son côté…)
  • 2,2 mg/L pour Quézac
  • 1,8 mg/L pour Source St-Pierre (Cora)
  • 1,2 mg/L pour Badoit
  • 1,0 mg/L pour Vichy St-Yorre

On fait comment, si l’on suit le conseil de ma boîte de sel dit « de mer » ?

Sodium

Ah, voilà, pour caricaturer, le bon vieux « sel »…
Vous savez, celui que l’on vous conseille de réduire, voire supprimer dans plein de régimes.
Hypertension, maladies cardiovasculaires, cancer de l’estomac, ostéoporose, etc.
On nous en met partout, on nous le cache, alors autant ne pas s’en gaver dans quelque chose de normalement bon pour la santé, l’eau…
Oui, mais voilà, c’est dramatique !
Ma boîte de sel, encore, m’indique que pour 1 gramme de sel (environ 1 pincée), il y a 0,393 g de sodium… Ailleurs, on retrouve le taux de 40 %…
Et comme je suis à la fois « Grinçant », et parfois très « con », nous allons ramener les doses de Sodium annoncées en équivalent « sel » fin ordinaire…

  • 1,708 g/L pour Vichy St-Yorre → 4,27 g de sel de cuisine
  • 1,172 g/L pour Vichy Célestins → 2,93 g de sel de cuisine
  • 0,756 g/L pour Castel-Rocher (Saguaro 877 de Lidl + Carrefour) → 1,89 g de sel de cuisine
  • 0,493 g/L pour Rozana → 1,23 g de sel de cuisine
  • 0,460 g/L pour Puits St-Georges (Casino) → 1,15 g de sel de cuisine

Voulez-vous une idée claire de ce que cela représente ?
C’est simple, remplissez un bouchon « HPDE » de bouteille d’eau à ras bord de sel, et vous obtenez (balance correctement tarée) :
Bouchon de bouteille d'eau rempli de sel de cuisine, sur une balance affichant 8 grammes
8 grammes de sel, soit 3,2 grammes de « sodium » : c’est ce que vous ingurgitez avec seulement 2 litres de Vichy St-Yorre ou 6,5 litres de Rozana !
Dans ce domaine, entre l’eau la plus « titrée », et celle qui annonce le taux de sodium le plus faible, le rapport est de… 1 à 380 !

Potassium

Du potassium, il en faut.
L’alimentation en apporterait entre 2 et 6 grammes par jour. 2 grammes étant considérés comme un minimum nécessaire.
Là, il y a peu à dire, car les eaux du panel restent raisonnables question potassium. Il convient donc d’ajouter ces apports, souvent marginaux, au reste de votre alimentation quotidienne.
Sur ce point, les eaux les plus chargées sont :

  • 110 mg/L pour Vichy St-Yorre
  • 66 mg/L pour Vichy Célestins
  • 65 mg/L pour St-Diéry (Leclerc)
  • 52 mg/L pour Rozana
  • 44 mg/L pour Castel-Rocher (Saguaro 877 de Lidl + Carrefour)

Pour atteindre l’apport journalier minimal recommandé, il faudrait donc boire entre 18 et 45 litres de ces seules eaux par jour, et ne parlons même pas des autres…

Calcium

J’ai un tube à côté de moi qui m’indique qu’un comprimé apporte 500 mg, soit 63 % de la « Valeur Nutritionnelle de Référence » (VNR), ce qui nous amène à 800 mg/jour. D’autres sources indiquent 1 000 mg/jour.
C’est bon pour les os, notamment. Et il semblerait qu’en absorber de manière exagérée ne serait pas nocif, mais tout le monde n’est pas d’accord sur ce point. En cas d’excès, on parle d’hypercalcémie.
L’eau qui en apporte le plus et Rozana, avec 301 mg/L. En boire 3 litres suffirait donc à apporter la dose quotidienne.
Oui, mais voilà, cette eau est très chargée en sulfates (voir plus haut, 230 mg/L), réputés pour faire fuir le… Calcium !!!

Magnésium

Là encore, j’ai un autre tube à côté de moi, et il est mentionné qu’un comprimé apporte 200 mg, soit 53 % de l’AJR (« % des Apports Journaliers Recommandés selon la directive 2008/100/CE relative à l’étiquetage nutritionnel des denrées alimentaires »), ce qui nous amène à environ 380 mg/jour.
Sans surprise pour qui subit un peu les publicités, Rozana est en tête avec 160 mg/L, les autres étant, soit à la moitié, soit très loin derrière (le rapport est de 1 à 80)…
Mais sur ce point, puisque nous avons même droit en ce moment à un « coach santé » qui veut nous apprendre la respiration pour finir par cette eau « riche en magnésium »… Oui, mais elle est aussi riche, voire très riche en Bicarbonates, Chlorures, Sulfates et Sodium… :-((

Silice

Du sable… Il semblerait que cela protégerait de la maladie d’Alzheimer…
Si vous en voulez, consommez Rozana (97 mg/L), St-Diéry (77 mg/L), Salvetat (50 mg/L), Badoit (27 mg/L) ou San Pellegrino (7,1 mg/L).
Les autres n’en parlent pas.

Résidu à sec

Là, c’est simple, c’est ce qui « reste » dans la casserole une fois l’eau chauffée à 180 °C jusqu’à évaporation.
Si l’eau est « pure », normalement il ne reste rien…
D’un autre côté, on retrouve là les composants précédents…
Alors, cela peut être bon, ou mauvais signe.
Cela va de 178 mg/L (Ondine) à 4 774 mg/L (Vichy St-Yorre).

Acidité pH

Un pH neutre, c’est 7.
Plus il tend vers 0, plus c’est acide.
Ne vous étonnez pas d’avoir des aigreurs d’estomac avec des eaux au faible pH.
À ce titre, les plus mal loties sont Plancoët (4,60), Cristaline (5,10), Ogeu (5,2) et ses dérivés Système U (qui n’en parle pas), Alizée (5,4) de Leclerc (+ Adeline) et Cora.
La moins acide de toutes étant Ondine (propriété d’Intermarché), avec un pH annoncé à 7,65… Serait-ce parce qu’elle contient finalement très peu de choses, et avec le taux de résidu le plus faible ?

Contenance / Prix payé / Prix au litre

Faites attention aux contenances, car dans ce format, tout est fait pour compliquer la comparaison.
Donc, toujours considérer le prix au litre, qui va de 0,1733 € (Source Adeline ECO+ Leclerc) à 0,60 € pour Badoit Rouge.
Ce delta est clairement énorme et injustifié, même s’il peut varier d’une région, et surtout d’un point d’achat à un autre.

CONCLUSION

Objectivement, j’ai un problème, car maintenant il faut tout boire 😉
Et il y en a dans le lot qui me font carrément peur. Mais heureusement, il ne s’agit que d’une bouteille à chaque fois.
Pour d’autres eaux auxquelles j’étais habitué, je vais tout simplement changer de marque/source à la lumière de cette analyse.
L’argument « SANTÉ » est le plus souvent abusif, voire dangereux en l’absence, précisément, de prescription médicale. D’ailleurs, des eaux comme Vichy (St-Yorre & Célestins) entrent clairement dans ce cadre hors consommation très ponctuelle.
Certains « avantages » ne sont là, bien souvent, que pour masquer d’importants défauts, dont certains rédhibitoires.
N’oublions pas, par ailleurs, qu’une eau chargée en sel/sodium, ça fait… Boire !
La solution ? Sauf attentes bien particulières pour cause de carence ou d’envie d’intoxication(s), rechercher le meilleur compromis, en toute simplicité, et sans écouter les arguments commerciaux.
À vous de choisir en votre âme et conscience, et j’espère que cet article (et ses annexes) vous aidera.

Sur ce, je vous dis : À votre santé !
Et j’ajoute : Certaines « eaux » peuvent être dangereuses, buvez-les avec… Modération !

Vignette : « L’eau, c’est finalement complexe, et ça n’est pas forcément limpide, surtout en bouteille» © PF/Grinçant.com (2016)

 

Suite de l’article
VOIR ICI TOUS LES COMPLEMENTS A L’ARTICLE

L’eau Kangen® est une Alternative SAINE
à toutes ces eaux oxydantes


Transformez votre eau en

« élixir naturel de jeunesse »


Augmentez vos Succès Kangen en ligne !

Pré-inscrivez-vous
 

Formation de Distributeurs

{"email":"Address Email invalide","url":"Adresse du site invalide","required":"Champ manquant"}

Visitez LA boutique OFFICIELLE KANGEN

>
error: Alert: Ce contenu est protégé !!