Bien choisir le changement de son eau quotidienne

Au 21ème siècle, l’eau de consommation quotidienne pour la boisson, la cuisine ou l’hygiène corporelle est soumise à une pollution en constante augmentation générant ainsi des problématiques pour notre bien-être et mode de vie.

A qui Faire Confiance ? Quelles Solutions Alternatives avons nous? Comment ne pas se tromper ? Comparons les systèmes d’eau les plus courants.

Grand Comparatif des Systèmes d’Eau les plus courants

 


1 /   L’EAU DU ROBINET CONTIENT DES SUBSTANCES TOXIQUES !

L’eau de boisson la plus répandue est l’eau du robinet; mais elle n’est plus considérée aujourd’hui comme une solution saine.

pertubateurs eauPourquoi choisir de changer son eau : Il est évident que l’eau du robinet est meilleure que les boissons gazeuses, qu’il s’agit de l’option la plus économique en plus d’être un choix éco-responsable car on ne produit pas de déchets avec des bouteilles de plastique vides. Toutefois des enquêtes récentes ont démontré que l’eau du robinet est contaminée par plus de 140 produits chimiques qui n’étaient absolument pas réglementés par des normes de sécurité. Les substances toxiques contenues dans l’eau du robinet peuvent influencer votre santé(Source : FR3 « du poison dans l’eau du robinet » – 17 mai 2010) :

– Parasites – bactéries – virus

– Métaux lourds – plomb, mercure, cadmium, aluminium, radon (radioactivité). Ils peuvent être d’origine naturelle (présents dans le roc ou dans la terre) ou alors proviennent du réseau de distribution municipal ou de la tuyauterie des bâtiments. Ce sont des initiateurs des maladies neuro-dégénératives (dont la maladie d’Alzheimer, de Parkinson et la sclérose en plaque).

– Produits chimiques – pesticides, fertilisants, nitrates, composés organiques volatils ne constituent que quelques exemples des multiples produits que l’on retrouve couramment dans l’eau du robinet.

– Chlore Le chlore est ajouté à l’eau municipale pour tuer les bactéries, car ces dernières rendraient l’eau impropre à la consommation. Or le chlore est désagréable au goût, ce qui agit comme frein à la consommation pour certaines personnes. De plus, il s’agit d’un oxydant (ions positifs) pour notre corps alors que notre organisme a besoin d’antioxydants (ions négatifs). Le chlore peut entrainer des lésions nerveuses et des dysfonctionnements métaboliques.

– Produit dérivés : Le chlore réagit avec différents éléments présents dans l’eau pour créer des produits dérivés qui sont toxiques lorsqu’ingérés en grandes quantités (trihalométhanes, chloramines, etc.).

– Résidus médicamenteux : Il faut aussi ajouter à cette liste les innombrables molécules chimiques associés aux produits pharmaceutiques, difficiles à caractériser vu qu’il y en a tellement et qu’ils ont le potentiel de réagir ensemble pour créer d’autres molécules.

– Nitrates, pesticides, herbicides : Peuvent créer des lésions importantes du système nerveux central. La toxicité est extrême pour le foie.

– Substances chimiques, par exemple bisphénol A et oestradiol : peut causer des dérèglements hormonaux

La problématique de l’eau en France

 

DE NOMBREUX MEDECINS DECONSEILLENT L’EAU DU ROBINET A LEURS PATIENTS

« Si vous êtes atteint d’un cancer, méfiez-vous de l’eau du robinet », c’est ce qu’explique en substance le rapport rédigé sous la direction du WWF et de David Servan-Schreiber (médecin psychiatre), responsable du site Guérir.fr, qui réunit une communauté de personnes victimes de cette maladie. L’équipe signant le texte comprend essentiellement des médecins, dont Luc Montagnier, prix Nobel 2008. Si l’eau du robinet est déconseillée aux patients atteints du cancer, ne devrait on pas l’éviter pour tous ?

« L’eau du robinet peut aussi être contaminée par les pesticides et les engrais de l’agriculture, les effluents industriels et d’autres résidus du traitement des eaux usées qui s’infiltrent dans les nappes phréatiques et dans les réservoirs. L’eau est analysée, bien sûr, mais même si ces substances peuvent être conformes aux normes de sécurité officielles, ce n’est guère l’eau qui convient pour nourrir nos cellules« . Dr H Shinya

DE VRAIS CONTRÔLES DE L’EAU DU ROBINET SONT PRATIQUEMENT IMPOSSIBLES

Les contrôles de potabilité des eaux de réseaux
La potabilité est définie par l’union Européenne et l’OMS et comporte aujourd’hui 63 paramètres (depuis 1980). En 2003, certains paramètres seront revus à la baisse (nitrates, plomb…) et une vingtaine de paramètres disparaîtrons des normes… En outre, dans les analyses les plus courantes, (celles affichées en Mairies), seuls une dizaine de paramètres sont généralement mesurés… Plus de 3000 polluants sont aujourd’hui répertoriés…

Rechercher tous les polluants est pratiquement impossible !
Au niveau agricole, plus de 900 molécules sont homologuées ! C’est pourquoi, les conclusions des analyses sont quasiment toujours les mêmes ; à savoir : Eau conforme, par rapport aux paramètres mesurés… En effet, il est impossible de mesurer ce que l’on ne cherche pas !


2 /   L’eau en bouteille est chère et également polluée

 

eau filtrée,eau osmosée,eau ionisée,eau hydrogénée,eaukangen,eau d'hydrogène,eau anti-age,ioniseur d'eau,fontaine d'eau

Pourquoi choisir de changer son eau : l’eau en bouteille n’est pas nécessairement plus saine que l’eau du robinet. Des études ont démontré que 1/3 de l’eau en bouteille contenait des niveaux de contamination qui dépassaient les limites autorisées.

Les plastiques utilisés pour les bouteilles sont du PET. le PET l’un des produits chimiques les plus nocifs, parce qu’il peut relâcher du trioxyde d’antimoine. La Commission européenne a programmé leur limitation.

Les plastiques utilisés pour les bonbonnes contiennent du chlorure de polyvinyle – cancérigène, qui émet des polluants dès sa création. Le BPA a été identifié comme un produit chimique très problématique.

De nombreux fabricants offrent maintenant des bouteilles plastiques sans BPA. La chose « drôle » est que… dans les bouteilles sans BPA, le BPA a été remplacé par le bisphénol S ou BPS qui montre essentiellement la même activité œstrogénique.

Selon une nouvelle étude publiée le 14 mars 2018 sur Orb Media, 93% des eaux en bouteille de 11 marques contenaient des microplastiques (Polypropylène, Nylon, PET). Dans chaque litre d’eau, en moyenne 10,4 particules de 0,1 millimètre. Des marques du monde entier sont concernées. L’eau du robinet est également concernée (en moyenne 5 particules par litre). Les risques pour la santé restent encore très peu connus.

L’eau en bouteille est stockée pendant des mois, elle n’a donc plus aucune vitalité.

Cela, sans parler du désastre environnemental qu’engendrent la production et la mise au rebut des bouteilles en plastique. En effet, l’eau en bouteille produit une quantité faramineuse de déchets. 90% des bouteilles d’eau vides dans le monde ne sont pas recyclées et se retrouvent dans un site d’enfouissement, ou pire encore, dans l’environnement ou dans l’océan.

Parmi les eaux en bouteille, on retrouve celles qui suivent :

Grand Comparatif des Systèmes d’Eau

Eau déminéralisée : provenant d’un réseau municipal traité par osmose inversée. Cette eau n’est pas un choix idéal pour la santé.

Eau distillée : procédé qui reproduit le cycle naturel de l’eau, i.e. l’évaporation et la condensation. Tout comme l’eau traité par osmose inverse, cette eau a un pH acide. C’est donc une eau morte, sans fréquence vibrationnelle qui peut créer un déséquilibre osmotique.

Eau de source : Varie selon la source de laquelle provient l’eau : type et concentration des minéraux, valeur du pH… Remarquez que très peu de marque d’eau de source indiquent la valeur du pH sur l’étiquette à moins que l’eau soit plutôt alcaline, mais quelques jours après leur extraction, elles sont acides, oxydantes et mortes….

Eau minérale gazéifiée : riche en minéraux alcalins, mais le gaz carbonique fait baisser le pH aux alentour de 5, soit environ 100 foi plus acide que neutre !

Le prix du litre moyen de l’eau du robinet en France est de 0,002 euro. Quand on utilise les eaux en bouteilles, le prix du litre explose : 0,20 euro le litre pour l’eau de source,  0,40 euro le litre pour l’eau minérale, soit 100 à 200 fois plus que le litre d’eau du robinet.

Lire : « Le danger des bouteilles en plastique »
Lire : « Le Problème des Eaux Gazeuses’

 



3 /   Les adoucisseurs dégradent encore plus l’eau du robinet

Grand Comparatif des Systèmes d’Eau

L’eau adoucie est une eau calcaire à l’origine dont la dureté est abaissée au moyen d’un dispositif, adoucisseur d’eau le plus souvent. L’adoucisseur conventionnel permute les ions calcium et magnésium par des ions sodium au moyen d’une résine nécessitant d’être régulièrement régénérée avec une solution saturée en chlorure de sodium. L’eau ainsi traitée voit donc sa teneur en sodium augmenter.

Les adoucisseurs favorisent la multiplication des microbes. En effet, du fait de leur résine, l’eau est plus exposée aux bactéries.

Ils n’ont qu’un effet anti-tartre. Ils suppriment simplement le calcium de l’eau, qui est pourtant absolument précieux pour notre santé, et le remplacent en général par du sodium !

Ils ne sont utiles que pour les appareils électro-ménagers; et seulement au dessus de 60 °C.

Les adoucisseurs sont donc véritablement mauvais pour la santé. 


4 /   Les osmoseurs ne sont pas sains pour l’organisme

Grand Comparatif des Systèmes d’Eau

L’eau d’osmose inverse élimine les minéraux sains et naturels qui se trouvent dans l’eau minérale. Ces minéraux donnent non seulement un meilleur goût à l’eau mais ils ont une fonction vitale dans le corps humain. Lorsque ces minéraux sont éliminés, l’eau ne peut pas être saine. De nombreux rapports récents affirment que la consommation prolongée d’eau distillée ou déminéralisée ne peut que conduire à une certaine forme de carence en minéraux.

Le traitement par osmose inversée retire aussi toute la fréquence vibrationnelle ou l’énergie qui est naturellement présente dans l’eau. C’est la raison pour laquelle on réfère souvent à cette eau comme étant une « eau morte ».

Le procédé de traitement par osmose inversée est très peu écologique, car pour chaque litre d’eau filtrée, on gaspille entre 4 et 10 litres d’eau qui servent à rincer la membrane pour éviter que cette dernière ne se colmate.

Il faut régulièrement nettoyer le réservoir de stockage d’eau traitée, car l’eau qui s’y retrouve n’est plus protégée par du chlore résiduel. Les gens négligent souvent cette étape, ce qui peut entraîner la croissance de bactéries et moisissures dans le réservoir.

Grand Comparatif des Systèmes d’Eau Grand Comparatif des Systèmes d’Eau

Le prix de l’installation et de l’exploitation est élevé

Certains systèmes comportent après l’osmoseur, à la fois une reminéralisation et une « reénergisation »de l’eau ; ces systèmes plus onéreux ne font pas de mal (ces systèmes sont cependant déconseillés par Wikipedia et l’OMS). Mais ils ne contiennent pratiquement pas d’hydrogène dissout dans l’eau. Les effets thérapeutiques s’il y en a, ne peuvent donc tenir que d’un l’effet « placébo »; ils ne sont absolument pas scientifiquement démontrables.

La dernière technologie d’ionisation rend aujourd’hui possible de brancher un ioniseur à la suite d’un osmoseur !
Ainsi tous les utilisateurs d’un osmoseur peuvent aujourd’hui ajouter de l’hydrogène thérapeutique à leur eau entièrement pure. Mais cela n’a pratiquement aucune utilité : le pré-Filtre ULTRA-E sub-micron, produit déjà une eau Kangen extrêmement pure, sans métaux lourds ni résidus de médicaments.

Grand Comparatif des Systèmes d’Eau

Le Saviez-Vous ?

L’eau calcaire est bonne pour la santé : Plus d’une centaine d’études expérimentales ont montré que le calcium et le magnésium de l’eau sont mieux absorbés et plus rapidement que le calcium et magnésium des aliments solides (fruits, légumes, etc).

Lire : « Risques de l’Osmose inverse »

Le problème de l’eau distillée :

L’eau distillée est un absorbeur actif et, lorsqu’elle entre en contact avec l’air, elle absorbe rapidement le dioxyde de carbone et devient acide. Comme elle est exempte de minéraux dissous et d’autres particules, elle a la capacité d’absorber les substances toxiques de votre corps et de les éliminer.
Toutefois, même si elle peut être utile pour la désintoxication à court terme, plus vous la buvez, plus vous développerez des carences en minéraux et un état acide. Vous pouvez également perdre rapidement des électrolytes (sodium, potassium, chlorure) et des minéraux, qui peuvent causer des irrégularités cardiaques, une pression artérielle élevée et des troubles cognitifs / émotionnels.
En outre, le processus de distillation aggrave effectivement la présence de contaminants extrêmement toxiques dans votre eau parce que tout ce qui se vaporise à une température plus basse que l’eau, tels que les composés organiques volatils (COV et trihalométhanes (THM), sera également bouilli et condensé.

Lire : « Différences eau déminéralisée – Osmosée – Ionisée »

 


5 /   Les carafes filtrantes dégradent pratiquement encore plus l’eau du robinet

Grand Comparatif des Systèmes d’Eau

Par rapport à l’eau du robinet potable, l’eau filtrée avec les carafes est dégradée. En effet, selon Le magazine UFC – Que choisir N°495,  « Ce succès grandissant des carafes filtrantes se justifie-t-il ? Pour se prononcer en toute objectivité, »Que Choisir » a réalisé deux tests en laboratoire. Le premier portait sur des carafes neuves achetées en magasin, le second sur l’eau du robinet et l’eau filtrée de 31 familles volontaires habitant différentes régions. Si les carafes neuves répondent en partie à leurs promesses, même si elles présentent quelques faiblesses, au domicile des utilisateurs de carafes qui ont fait tester leur eau, c’est en revanche catastrophique. « Sur les 31 analyses, il n’y en a pas une pour sauver la mise à la filtration de l’eau !« 

  • Le calcaire, le calcium et le magnésium sont filtrés alors qu’ils sont bénéfiques pour le corps humain,
  • La qualité de l’eau filtrée est inférieure à celle de l’eau du robinet,
  • Après filtration, les teneurs en argent augmentent significativement par rapport à l’eau du robinet,

Quand on utilise une carafe filtrante, le prix du litre est en moyenne multiplié par 20 (0,04 euro).
Un filtre non remplacé fréquemment peut être plus dangereux pour la santé que l’eau du robinet non-filtrée. En effet, il peut laisser migrer des concentrations importantes de contaminants dans l’eau que l’on boit.
Cartouches Filtrantes BRITA et Les Autres :
A NE PAS UTILISER !  (ENQUÊTE DE SANTÉ FR5)


6 /   Les filtres particulaires et à charbon actif ne suppriment pas les médicaments

eau filtrée,eau osmosée,eau ionisée,eau hydrogénée,eaukangen,eau d'hydrogène,eau anti-age,ioniseur d'eau,fontaine d'eau

Les filtres particulaires n’ont aucun effet particulier autre que de supprimer les matières en suspension (MES), particules dimensionnées.

Les filtres à charbon actif suppriment les mauvais goûts et odeurs, le chlore et les métaux lourds; mais ils ne suppriment pas les substances dissoutes comme les médicaments.

Leur temps de vie est très limité du fait de la prolifération des bactéries. Ce système n’est pas sécurisé.


7 /   Les Lampes UV ne suppriment pas les polluants

Elles tuent les bactéries mais n’ont aucun effet sur les substances indésirables ou polluantes.

Elles ne fonctionnent que sur une eau très claire.


8 /   Les systèmes d’eau « MAGIQUES » de toutes sortes

Il existe un nombre important de Fontaines, Carafes, Systèmes, qui prétendent avoir des « effets extraordinaires »: Information ou recharge en énergie par, de la musique classique, des dessins du nombre d’or, par des symboles « fleur de vie », etc.

Grand Comparatif des Systèmes d’Eau Grand Comparatif des Systèmes d’Eau Grand Comparatif des Systèmes d’Eau Grand Comparatif des Systèmes d’Eau

Ces systèmes ne sont en général pas pratiques :

Leur débit est très faible ou bien l’eau stagne souvent dans une cuve qu’il faut à chaque fois remplir.
Ils n’offrent pas de protection complète contre les bactéries.
Les entreprises qui les fabriquent ne sont pas reconnues et ne suivent aucune norme de qualité. 

Vous pouvez très bien croire que ces systèmes ont propriétés mystiques, transcendantes, surnaturelles, mais on peut facilement en démontrer la fausseté.

Grand Comparatif des Systèmes d’Eau

Les VORTEX par exemple sont censés rendre l’eau « vivante ». Mais c’est en la chargeant en Oxygène.
En fait, cela rend donc automatiquement l’eau encore plus oxydée ; elle accélère ainsi le vieillissement !

Mais la faiblesse majeure de ses systèmes est qu’ils ne sont donc valables que pour ceux qui y croient !
Leurs caractéristiques n’ont souvent pas de fondement rationnel; elles ne sont décrites qu’avec des argumentspseudo-scientifiques. AUCUNE analyse scientifique reconnue ne les supporte. Même si leur présentation peut être très convaincante, cela ne signifie pas nécessairement qu’elle soit vraie !

Vous pouvez croire que ces systèmes ont propriétés mystiques, transcendantes, surnaturelles, mais cela n’est pas scientifique car on peut en démontrer la fausseté.

 


9 /   Les systèmes type OLEO (Cartis) produisent une eau pure de bonne qualité mais morte

 

Grand Comparatif des Systèmes d’Eau

Un système OLEO produit une eau purifiée et adoucie qui conserve parallèlement ses minéraux essentiels pour la santé, tels que le magnésium et le calcium.

L’eau est en même temps débarrassée de toutes substances chimiques toxiques (les nitrates…), des métaux lourds et de tous les résidus (de médicaments …).
Elle n’ a donc plus aucun goût désagréable ni odeur de chlore.

Plus de corvée de bouteilles d’eau minérale et pas de déchets plastiques.

Il possède aussi le grand avantage de débarrasser de toutes les substances néfastes (le chlore notamment) non seulement l’eau utilisée pour cuisiner, mais aussi l’eau utilisée pour le bain, pour la douche et pour la toilette, s’il est placé en amont de l’appartement.

Le seul problème est qu’il produit une eau morte !

Aussi, de nombreuses personnes choisissent aujourd’hui d’ajouter la technologie Kangen au système OLEO, afin d’obtenir non seulement une eau totalement exempte de substances nocives qui reste riche en minéraux, mais en même temps une eau rendue véritablement vivante par sa concentration en d’hydrogène.


10 /  LES GENERATEURS D’HYDROGENE CHINOIS
sont très faibles et cachent d’autres grands défauts

 

eau filtrée,eau osmosée,eau ionisée,eau hydrogénée,eaukangen,eau d'hydrogène,eau anti-age,ioniseur d'eau,fontaine d'eau

Ces générateurs, carafes, etc. utilisent une nouvelle technologie pour produire de l’eau d’hydrogène sans électricité. Elle utilise presque toujours du magnésium élémentaire pour produire du gaz H2. 

Cependant ce type de fabrication exclusivement chinoise à très bas prix n’est pas certifiée.

90% de ces systèmes produisent du Chlore et/ou de l’Ozone ! On ne gagne donc rien.
Les 10% autres petits systèmes requièrent de l’eau distillée !
On ne gagne donc rien là non plus.
Ces petits systèmes ne sont pas pratiques pour s’hydrater.
On ne peut pas les comparer aux ioniseurs d’eau dont le débit d’eau est instantané et illimité !

eau filtrée,eau osmosée,eau ionisée,eau hydrogénée,eaukangen,eau d'hydrogène,eau anti-age,ioniseur d'eau,fontaine d'eau La mesure de leur concentration en hydrogène est en réalité très faible et n’est pas comparable à celle d’un ioniseur :

La mesure des PPM n’est qu’une mesure de la densité (mg / L) et ne vous indique pas combien de gaz vous avez réellement. La densité doit être corrélée avec le volume pour connaître la quantité de gaz dans l’eau. Par exemple, 1 mg de H2 dans 1 litre mesure le même PPM que 2 mg d’H2 dans 2 litres.

C’est généralement la raison pour laquelle un ioniseur peut produire plus de H2 total, mais a encore une concentration en H2 dissoute plus faible. La croissance de la nucléation et la coalescence sont généralement plus importantes dans un ioniseur électrique. Cela contribue également à expliquer toute différence dans la longévité de l’ORP. 

Cependant, encore une fois, nous devons faire très attention lorsque nous comparons les lectures d’ORP en raison de l’effet non linéaire de la concentration de H2 et de la ORP.

 

Autres considérations

 

POURQUOI PAS UN FILTRE BERKEY OU AUTRE CHOSE DE SEMBLABLE ?

 

Les ioniseurs Kangen ne sont pas des filtres à eau mais des ioniseurs d’eau. Les filtres ne font qu’éliminer les substances nocives de votre eau.

Les machines d’ionisation Kangen surchargent votre eau d’hydrogène moléculaire, l’un des antioxydants l’un des plus puissants connus à ce jour.

Les filtres Kangen éliminent 95 % du chlore présent dans votre eau, ainsi que les gros dépôts, filtrent votre eau, ainsi que les sédiments importants, certains micro-plastiques, les odeurs et les goûts désagréables. Si vous souhaitez éliminer toutes les substances nocives, vous pouvez également vous procurer l’un des systèmes de pré-filtration d Enagic.Avec notre style de vie moderne (stress oxydatif), il est crucial de complémenter notre corps avec des antioxydants, et il n’y a pas de meilleur moyen que de le faire par l’eau !

 

FAIRE PLUS DE MAL QUE DE BIEN?

Selon l’Environmental Working Group, 31 5 polluants ont été trouvés dans l’eau du robinet américaine et étudiés depuis 2004. Plus de la moitié de ces polluants ne sont pas réglementés et peuvent légalement être utilisés dans l’eau en n’importe quelle quantité pour l’industrie.

L’eau du robinet contaminée provoque 1 00 000 cas de cancer aux États-Unis au cours d’une vie entière. Les contaminants non réglementés en question sont des désinfectants, des sous-produits émergents, des microplastiques très polluants.

Les installations de traitement des eaux du monde entier dépendent de désinfectants industriels comme le chlore pour tuer toutes les bactéries nocives dans l’approvisionnement en eau.

De graves problèmes peuvent survenir car ces produits chimiques classés dangereux comme le trihalométhane ont été liés aux cancers de la vessie, du côlon et du rectum, ainsi qu’à des malformations congénitales.

Près de 300 millions de tonnes de plastique sont produites chaque année, et seulement 20 0/0 sont recyclés, la plupart d’entre eux finissent dans les terres, les océans, l’air et les cours d’eau sous la forme de particules insidieuses de microplastique.

En dehors de raisons environnementales contre la consommation de l’eau en bouteille, il est également prouvé qu’elle qu’elle contient des produits chimiques toxiques. Lorsqu’une bouteille en plastique devient chaude, elle peut libérer du bisphénol A (BPA), contaminant ainsi le liquide qu’elle contient, c’est indéniable. Le BPA a été associé à des maladies telles que le cancer et le diabète et peut causer des problèmes hormonaux chez les adultes.

L’eau en bouteille peut également être légèrement acide, ce qui ne convient pas à notre santé. Et même l’eau alcaline en bouteille contient des additifs qui ne sont pas bons pour la santé, tels que le sulfate de magnésium et le chlorure de potassium.

Les Adoucisseurs d’eau

Nous ne recommande pas d’utiliser un ioniseur en aval (ou après) un adoucisseur d’eau à échange d’ions à base de sodium ou de potassium. Si vous avez un adoucisseur d’eau à échange d’ions à base de sodium ou de potassium, vous devrez faire l’une des choses suivantes :

– Contourner le système (si l’eau de source répond aux critères de qualité de l’eau ci-dessus).- Changer les raccords de plomberie et installer l’adoucisseur sur l’eau chaude uniquement.- Installer une unité d’osmose inverse et une cartouche de reminéralisation. L’osmose inverse élimine le sodium ou le potassium, tandis que la cartouche de reminéralisation réintègre les minéraux sains dans l’eau.

Osmose inverse (OI) et distillateurs

Les ioniseurs ne fonctionnent pas bien en aval (ou après) un osmoseur ou un distillateur. De nombreux foyers équipés d’un système d’adoucissement par échange d’ions disposent d’un système d’osmose inverse. Ces systèmes éliminent pratiquement tout le contenu minéral et laissent l’eau sans conductivité. Si vous disposez d’un osmoseur ou d’un distillateur, vous devrez prendre l’une des mesures suivantes :

– Contourner le système (si l’eau source répond aux tolérances de qualité de l’eau ci-dessous).- Installer une cartouche de reminéralisation après le système RO (une solution facile).

Solution pour le traitement de l’eau douce

L’eau douce est très pauvre en minéraux et en matières solides dissoutes qui donnent à l’eau sa conductivité. Une telle eau a un TDS inférieur à 40 ppm.

Dans les régions où l’eau est extrêmement douce (ou si vous utilisez un système de récupération des eaux de pluie), il peut être impossible d’obtenir une performance optimale du système Kangen. Dans cette situation, une cartouche de reminéralisation est recommandée.

L’eau de puit

La qualité de l’eau de puit peut varier considérablement et poser certains risques pour la santé si elle n’est pas testée et atténuée. L’eau de puit doit être testée avant d’être utilisée avec un ioniseur d’eau. La plupart des puits conviennent parfaitement à l’utilisation d’un ioniseur ; vous ne voulez simplement pas vous trouver involontairement du mauvais côté de cette équation.

L’utilisation de l’eau de puit pose un certain nombre de questions lorsqu’on envisage l’utilisation d’un ioniseur. En plus des mesures de la qualité de l’eau pour la performance et la longévité de l’ionisation, les questions de sécurité sanitaire sont également des considérations importantes lors de l’utilisation de l’eau de puits.

JE BOIS DE L’EAU DE PLUIE

L’eau de pluie est en fait acide, mais le plus effrayant c’est que c’était autrefois considéré comme une eau plutôt propre. Aujourd’hui, l’eau de pluie est très polluée car elle ramasse tous les contaminants nocifs flottant dans l’air. Vous les buvez tous.