Auteur : Avi Labi

Avis sur les systèmes d’eau couramment choisis

Choisir mon eau
Pour vous évitez de grossières erreurs d’achat d’un système d’eau, qui vous éloigneront d’une réelle opportunité d’amélioration sensible de votre bien-être et de celui de votre famille, voici tout d’abord l’avis du Magasine « 60 Millions de Consommateurs » sur les Systèmes d’eau les plus connus.

LES SYSTEMES D'EAU avis de Que-ChoisirLES SYSTEMES D'EAU avis de Que-Choisir

Très répandus en Asie et aux USA, les ioniseurs d’eau, en général fondés sur les  ... 

Lire la suite...

Protégé : Un système unique d’alimentation électrique des ioniseurs de Qualité

Les ioniseurs haut de gamme utilisent un type absolument unique d’alimentation électrique pour atteindre l’extrême étendue des sorties de puissance requises des ioniseurs de Qualité.

Afin de générer en continu de l’eau ionisée, de l’eau forte acide et de l’eau forte alcaline, il faut une technologie et des ingénieurs de la plus haute qualité. Ainsi, l’ingénierie japonaise  s’est engagée à créer la technologie plus puissante et la plus avancée de l’industrie des ioniseurs. Le résultat est une configuration d’alimentation « hybride » absolument unique.

L’alimentation électrique utilise un système « SMPS », mode d’alimentation électrique de haute qualité, utilisée pour stabiliser le courant électrique quelle que soit la fluctuation de l’entrée du courant, et fournir un contrôle de sortie de puissance de précision. Elle utilise aussi un transistor à effet de champ à grille isolée « MOSFET », utilisé pour amplifier ou commuter des signaux. Cette combinaison augmente l’efficacité, maximise la puissance de sortie, réduit le poids du produit, réduit la chaleur qu’un transformateur traditionnel créerait.

Le système d'alimentation électrique unique des ioniseurs d'eau Kangen

Le système d’alimentation électrique unique des ioniseurs d’eau de Qualité.

L’une des raisons pour lesquelles SMPS est utilisé dans l’électronique est de stabiliser le courant dans les zones où il y a des fluctuations. Les produits bénéficiant de cette alimentation électrique leur permet de  s’adresser à l’ensemble marché mondial. Ce sont des produits que l’on peut facilement transporter d’un pays à l’autre.

Une fois que l’électricité a traversé le SMPS et le MOSFET, elle est envoyée à un petit transformateur, où le courant est converti en un type de puissance linéaire ; créant un flux d’électricité uniforme et cohérent. Ce flux de puissance stable ionise l’eau, quelle que soit la durée ou la puissance nécessaire pour créer l’eau sélectionnée. La meilleure façon d’expliquer cette alimentation est de parler de système hybride ; un SMPS avec un Post Switch Transformer.

Un autre aspect de la conception unique d’alimentation électrique est la taille du dissipateur de chaleur qui aide à refroidir l’ioniseur en absorbant et en dissipant la chaleur. Un dissipateur de chaleur de Qualité est de la taille de l’alimentation électrique complète, car quand il s’agit de dissipateurs de chaleur, la taille est vraiment importante. Plus la superficie disponible pour dissiper la chaleur générée en continu par l’eau ionisée est grande, meilleure est la performance de l’ioniseur. En termes simples, cela permet d’éviter que l’ioniseur soit en surchauffe, ce qui constitue un problème majeur pour beaucoup d’ioniseurs d’eau sur le marché.

Résumé :

Les ioniseurs de Qualité utilisent un système hybride de composants de la plus haute qualité, qui comporte les deux sources d’alimentation les plus reconnues dans ces secteurs d’activité, les SMPS et les transformateurs.
Et qu’est-ce que cela signifie vraiment pour nos clients ?
Ils obtiennent le meilleur des deux mondes ; leur ioniseur est conçu pour produire de façon continue l’eau d’hydrogène de la plus haute qualité.

Protégé : Le Secret de la Longévité

La science a enfin trouvé une solution simple et aisée au problème de l’élimination des déchets acides de notre organisme, une méthode plus efficace que les régimes et l’exercice.

La véritable « fontaine de jouvence » existait, sous notre nez, depuis toujours. Le vieillissement de notre organisme n’est pas inéluctable. Apprenez comment y remédier.

Extrait du best seller « Le Secret de la longévité »

Comment inverser le processus de vieillissement

L’auteur, Sang  Whang  est ingénieur et scientifique. Inventeur titulaire de plusieurs brevets, il est expert dans de nombreux domaines englobant notamment l’eau, la chimie, les modems de communication, les filtres électroniques, les appareils de mesure de la cornée, les lentilles de contact à focales multiples.

Comprendre la vraie cause du vieillissement

Le premier pas dans l’inversion du vieillissement est de comprendre sa cause et son processus. Alors on pourra stopper le processus en éliminant la cause. La science médicale moderne travaille d’arrache-pied sur le comment sans s’intéresser au pourquoi. Il y a plusieurs processus différents selon les parties du corps que l’on étudie, mais il n’y a qu’une seule cause pour ces différents processus. C’est l’accumulation des déchets acides dans le corps. Selon l’endroit où nous les stockons, ils créent divers symptômes.

1 / Première partie :
Le Secret de la Longévité,
 la science médicale moderne est passée à côté

Nous vivons un âge de spécialisation, parti­culièrement dans le domaine médical. Les médecins en savent tellement dans le domaine étroit de leur spécialité qu’ils ne peuvent pas avoir de vue d’ensemble du problème. C’est pour cela que leur échappe la cause simple, l’accumulation de déchets acides que le corps produit durant le processus normal de son existence. L’acidification est très graduelle et le processus se développe à travers tout le corps. C’est pourquoi il ne fait partie du domaine d’aucun spécialiste.

Par exemple, la recherche sur le cancer est divisé en de nombreux domaines différents : cancer du sein, cancer du foie, cancer des reins, cancer du pancréas, cancer de l’estomac, cancer des bronches, et ainsi de suite. Aux yeux des médecins, si votre spécialité n’est pas le foie, vous n’êtes pas qualifié pour parler du cancer du foie. Personne ne vous écoutera. La cause de l’acidification n’est pas dans le foie ; les spécialistes du foie ne pourront donc pas trouver la cause du cancer du foie. Voilà comment nous nous perdons dans les brumes de la spécialisation.

L’approche scientifique simple

Fort heureusement, je ne suis pas médecin ; je suis donc à même de regarder le phénomène du vieillissement avec un œil neuf, indépen­dant de l’approche conventionnelle de la science médicale. Comme je suis ingénieur, scienti­fique et inventeur, mon approche est chimique, physique et mathématique, c’est-à-dire par la science pure plutôt que par la science médicale. La science médicale est une sorte d’étude statis­tique ; elle requiert donc de larges échantillons, de préférence en double aveugle afin que la psychologie d’un docteur ou d’un patient n’influence pas la statistique.

Le fait que l’eau alcaline ionisée neutralise l’acide est de la chimie élémentaire et ne demande ni analyse statistique ni test en double aveugle. Le fait qu’il y a 10 x 102° fois plus d’ions OH- que d’ions H+ dans un verre d’eau de 10 cl au pH de 10, et le fait qu’il y a 316,2 x 102° fois plus d’ions H+ que d’ions OH- dans un verre de cola au pH de 2,5 sont purement physiques et mathématiques et, encore une fois, ne demandent ni analyse statistique ni test en double aveugle.

Selon ma propre expérience, je sais que les vitamines sont bonnes pour votre santé mais je ne peux pas en expliquer les raisons en termes de science pure. Le seul moyen de prouver que telle vitamine aide telle partie du corps à fonctionner est l’analyse statistique sur un large échantillon de personnes, préférablement par la méthode du double aveugle sur une longue période de temps pour s’assurer qu’il n’y a pas d’effets secondaires. J’ai fait de mon mieux pour rester à l’écart de ces produits qui sont sensés marcher mais que je ne pouvais pas expliquer à l’aide de mon seul bagage scientifique.

Comment la recherche scientifique a commencé

Tout a commencé lorsque ma pression sanguine a diminué après avoir bu de l’eau alcaline pendant six semaines. J’ai voulu savoir comment l’eau pouvait le faire. Je voulais savoir si ce n’était pas seulement un effet placebo. Il m’était facile de savoir ce que je buvais et comment l’ioniseur fabriquait l’eau alcaline.

Il s’agissait simplement de physique et de chimie. Ce qui me prit un moment à étudier et à comprendre, ce furent les aliments que nous mangeons et les déchets que nous créons à partir de ces aliments. Cela, en relation avec l’eau alcaline ionisée, se comprenait parfaitement.

2 / Deuxième partie :
Le Secret de la Longévité, l’eau ionisée

L’eau

J’ai consacré le chapitre 2 aux calculs mathématiques de l’eau, du pH, de PH+, de l’OH- et de l’oxygène en excès, afin de partager tout ce que je sais sur l’eau. Les recherches continues sur l’eau et ses structures que font de nombreux scientifiques sont fasci­nantes lorsque nous cherchons à comprendre les fonctions de l’eau dans un organisme vivant.

L’alimentation

Au chapitre 3, j’ai couvert les éléments chimiques des aliments que nous mangeons et tous les déchets que le corps produit. Je ne m’attends pas à ce que tout le monde retienne toutes les formules chimiques, mais l’impor­tant est de se rappeler que la majorité des déchets que notre corps produit est acide et que tous les déchets que nous accumulons, eux, sont acides. Ce sont des acides organiques aussi bien qu’inorganiques.

Le corps humain

Au cours de mon étude sur le sujet du vieillis­sement, j’ai conçu un respect particulier pour la merveilleuse conception du corps humain par le Créateur. La façon dont il est structuré pour compenser tous les excès que nous nous infligeons dépasse mon imagination. Je l’ai couvert au chapitre 4. Il n’est pas important d’appréhender toutes les formules chimiques qui expliquent ce que le corps fait pour réagir et maintenir le niveau de pH en fonction de tous les déchets que nous éliminons.

Ce qu’il est important de retenir du chapitre 4, c’est ceci : malgré le grand numéro d’équi­librage auquel se livre notre corps à cause de notre style de vie, nous finissons par accumuler une quantité croissante de déchets en diffé­rentes parties du corps, causant une acidifica­tion progressive. Autre fait important à retenir, l’acide coagule le sang et détériore la circula­tion sanguine aux endroits où il est stocké. Cela, à son tour, provoque le fonctionnement erratique de certains organes et nous commen­çons à remarquer les signes symptomatiques du vieillissement.

Les causes des maladies dégénératives

Au chapitre 5, j’ai parlé des différentes maladies dégénératives d’adultes, résultat de l’accumulation acide. J’ai fait de mon mieux pour en expliquer les causes d’un point de vue non pas médical, mais plutôt scientifique. Ces maladies sont ce que les médecins japonais disaient avoir traité et soigné au Japon au moyen de l’eau alcaline et/ou par élimination des toxines et des déchets.

L’intention de ce livre n’est pas d’enseigner aux gens la façon de soigner les maladies elles-mêmes. Pour cela, il faut consulter votre médecin. La prétention de ce livre, c’est de faire comprendre les véritables causes de toutes ces maladies d’adultes, de les empêcher avant qu’ils ne deviennent incurables et que le corps ne souffre d’irréversibles dégâts.

L’eau ionisée n’est pas un médicament

N’oubliez pas que l’eau alcaline ionisée n’est ni un médicament ni une nourriture. Mais les médecins recommandent certains types d’ali­ments pour telle ou telle maladie spécifique, comme la pression sanguine excessive ou la goutte. Ils vous disent également ce qu’il ne faut pas manger.

Ce que je dis au monde, c’est de boire de l’eau alcaline ionisée pour laver les déchets acides, cause universelle de plusieurs maladies d’adultes. Je conseille également au monde de s’abstenir de boire les sodas et notamment les colas parce qu’ils sont acides et j’en explique les raisons en termes scientifiques simples.

Ce que j’espère sincèrement, c’est que les médecins essaieront ces méthodes scientifiques avec leurs patients afin de se rendre compte par eux-mêmes à partir de quel stade ces maladies deviennent incurables et quel type de symptôme montre que le corps est en train de subir des dégâts irréversibles. Les médecins sont les mieux qualifiés pour ce genre de constat. Le problème, c’est que la plupart des médecins auxquels j’ai parlé sont sceptiques en ce qui concerne l’eau alcaline mais veulent bien un ioniseur gratuit.

3 / Troisième partie : Êtes-vous médecin ?

Il y a quelque temps, alors que j’allais chercher quelqu’un à l’aéroport international de Miami et que je venais de garer ma voiture au parking, je poussais un caddie à bagage vide sur un passage piéton traversant une voie de circulation assez dense. Arrive alors une conductrice qui tente de garer sa voiture sur le passage piéton devant moi. Je lui dis : « Madame, vous bloquez le passage ». Elle me regarda et rétorqua : « Vous travaillez ici ? ». Je lui répondis : « Quelle diffé­rence cela fait-il ? ». Elle réfléchit un moment, puis repartit sans un mot.

Les gens me demandent souvent : « Êtes-vous médecin ? ». Je leur réponds que non et j’ajoute : « Quelle différence cela fait-il ? ».

Les gens intelligents se font une opinion en évaluant l’information qui leur est donnée. Ce sont les personnes inintelligentes qui me demandent si je suis médecin ou non parce qu’ils ne sont pas capables de décider par eux-mêmes en fonction de faits simples. Mais ils prendront au mot ce que dira un médecin même si celui-ci ne connaît rien au sujet.

Faits importants à retenir

Ce qu’il est important de savoir, c’est que nous vieillissons parce que nous accumulons les déchets acides. Donc, si nous nous en débar­rassons, et particulièrement les plus anciens, nous pouvons inverser le processus de vieillis­sement. Nous pouvons même éliminer les symptômes des maladies d’adultes par ces méthodes si aucun dégât irréversible n’a déjà été causé.

Le problème est que le processus de vieillis­sement est lent et que notre corps s’y adapte, de telle manière que nous ne remarquons pas le fait que nous devenons vieux. A mesure que le temps passe, il se peut que nous notions le ralentissement dû aux effets du manque d’oxy­gène, mais nous estimons que nous nous sentons en super forme du moment que nous n’avons PAS MAL. Et nous nous ajustons à un style de vie plus lent, parfaitement satisfaits, jusqu’à ce que le déficit d’oxygène se manifeste finalement par des maladies majeures catas­trophiques. Quand finalement nous ressentons la douleur due à l’accumulation d’acides, les dégâts sont déjà sévères. Souvent, ils sont irréversibles. Il faut démarrer le processus de réduction des déchets acides avant que la douleur ne débute. Les régimes et l’exercice sont utiles dans une certaine mesure, mais il y a des appareils conçus au Japon qui peuvent aider à se débarrasser plus facilement et sans efforts des toxines acides accumulées. Les personnes infirmes ou âgées ne peuvent pas faire d’exercice sans risque. Ces appareils fonctionnent même si vous êtes très occupé, ou très paresseux. Tout comme avec les régimes et l’exercice, les résultats ne viennent pas en un tournemain; mais là où ils sont les plus rapides, c’est avec les méthodes utilisant des procédés naturels.

Mieux qu’une assurance vie ou une complémentaire santé

Les assurances ne prolongent pas la vie, n’éliminent pas les problèmes de santé. Elles payent quand vous mourez ou que vous allez à l’hôpital. En général, c’est trop tard pour vous faire du bien. Et elles arrêtent de payer lorsque les frais d’hospitalisation exorbitants dépassent la limite de couverture.

Savoir et agir

Au début de ce chapitre, j’ai dit que le premier pas vers l’inversion du vieillissement était d’en comprendre la cause et le mécanisme. Toute­fois, savoir que l’eau alcaline vous aidera à disposer des déchets acides ne vous aidera que si vous en buvez vous-même.

Beaucoup de gens que je connais sont habiles intellectuellement, mais ne savent pas comment mettre en application leur savoir par des actes. L’effet sur eux est le même que s’ils ne savaient rien.

Nous causons notre propre ruine

Dans une société libre, nous contrôlons notre propre destinée. Après que tout ait été dit et fait, c’est à vous de décider si vous allez vivre une longue vie en bonne santé ou non. Les sommes d’argent que les gens dépensent en automo­biles, en appareils de loisirs et autres sont si importantes que l’excuse du « cela coûte trop cher » ne tient pas la route. C’est notre esprit fermé qui est notre propre ruine.

Mon frère, le Dr Benjamin Whang, travaille pour le gouvernement des États-unis dans la conception de sous-marins nucléaires. Un été, il passa plusieurs mois dans les îles du Pacifique avec un groupe de neurochirurgiens. A son retour, il me rapporta une histoire que l’un des chirurgiens lui avait racontée.

Durant la Révolution française, des milliers de personnes avaient été condamnées à avoir la tête tranchée. Un groupe de neurochirur­giens se livra à une expérimentation massive avec les victimes. L’expérience consistait à tenter de communiquer avec la tête après qu’elle fut séparée du corps. Les familles des victimes étaient dédommagées de leur coopé­ration volontaire à cette expérimentation.

La formulation des questions devait être telle que l’on puisse y répondre par oui ou par non. Pour oui, l’œil se fermait une fois et pour non, deux fois (J’ajouterais une condition : que la réponse peut-être soit un clin d’œil). Il parait que le rapport complet est dans les archives historiques des neurochirurgiens. Je ne me souviens pas de tous les détails de l’histoire tels que mon frère me les a racontés, mais certains d’entre eux étaient tellement surpre­nants qu’ils m’ont interpellés et que je ne les oublierai jamais de la vie.

Les médecins passèrent de nombreuses heures avec les volontaires et leurs familles pour préparer une longue liste de questions afin de s’assurer qu’ils n’en manqueraient pas. Les chirurgiens restaient avec les victimes jusqu’à la dernière minute avant l’exécution et posaient à chacune d’entre elles la même question juste avant que leur tête ne fût tranchée : « Pensez-vous pouvoir répondre aux questions après que votre tête aura été tranchée ? ». Il y avait plusieurs sortes de réponses. « Oui », « Je ne sais pas, mais je vais essayer », « Pourquoi pas ? » ou bien « Je ne pense pas pouvoir ». Tous ceux qui ont dit qu’ils ne pourraient pas répondre n’ont pas pu répondre à une seule question.

La première question posée après la mutila­tion était : « Ressentez-vous de la douleur ? ». Tous ceux qui ont répondu ont dit « Non ». La durée maximum de la conversation qui a pu être tenue fut de trois minutes et demie. Ils ne savaient pas si cela signifiait que la tête ne pouvait plus entendre ou que l’œil ne pouvait plus se fermer. Lorsque des questions impli­quant une émotion était posées, les yeux pleuraient, même. Les neurochirurgiens sont certains que vos émotions ne sont pas dans votre cœur mais dans votre cerveau.

La morale de cette histoire est que si votre esprit est fermé, vous ne pouvez rien faire. Vous passez à côté de plein de choses dans la vie. Vous causez votre propre ruine. Parmi ceux qui sont en train de lire ce livre, il y en a qui vont inverser leur âge et vivre longtemps et en bonne santé, et il y en a qui ne vont rien faire, et continueront à détériorer sans raison leur corps. C’est vous qui voyez.

L’histoire se répète

Lorsqu’un concept ou une institution débute, cela commence simplement, avec une direc­tion claire. A mesure que le temps passe, le nombre de ceux qui suivent le concept et la taille de l’institution s’accroît et les choses deviennent inévitablement plus compliquées et confuses. Cela devient parfois si compliqué que leur objet, leur direction se perdent. Alors quelqu’un apparaît avec un concept meilleur et plus simple. Quand cela arrive, la réponse typique de l’institution établie est de discré­diter le nouveau concept ou l’individu. Seule l’histoire pourra juger de la validité de ce nouveau concept.

Nombre de dirigeants de gouvernement ont fait montre des mêmes caractéristiques. Au départ ils étaient animés d’un patriotisme vibrant, mais à mesure que les assises de leur puissance s’élargissaient, leur intérêt a divergé vers d’autres causes.

Il a fallu plusieurs décades pour que Y Ame­rican Médical Association accepte le principe des vitamines et des régimes comme moyen d’améliorer la santé. Mais comme l’industrie de l’alimentaire santé s’est développée, c’est devenu une affaire florissante. Maintenant, les opinions sont diverses suivant la ligne de produit qu’elles représentent. Il est intéressant de noter que le groupe de gens qui recom­mandent les aliments alcalins pour la bonne santé affirme avec insistance que l’eau distillée ou l’eau filtrée par osmose inversée est meilleure que l’eau alcaline. On se demande s’ils savent de quoi ils parlent ou s’ils s’inté­ressent seulement à l’argent que l’on peut gagner dans le business de l’alimentaire santé.

L’extrême spécialisation actuelle de la médecine et le côté compliqué des régimes rend difficile pour un profane la compréhen­sion de ce qui se passe dans le domaine de la santé. Selon ma théorie sur le vieillissement et son inversion, il est simple d’améliorer sa santé et de vivre plus longtemps. Si simple, j’en suis sûr, que la plupart des médecins et des diété­ticiens traditionnels vont essayer de me discré­diter en me demandant : « Êtes-vous médecin ? » ou bien « Avez-vous fait des tests de contrôle en double aveugle ? ». Ma réponse à la première question serait : « Quelle diffé­rence cela fait-il ? » et pour la seconde «La neutralisation des acides par les composés alcalins est de la science pure ; elle ne néces­site pas de test en double aveugle ».

Comme je l’ai suggéré plus tôt, quiconque douterait pourrait demander à un laboratoire indépendant de se livrer à des tests de longévité sur trois groupes de souris de même âge et de même condition de santé. Le test serait fait avec trois eaux différentes, une alcaline, une distillée et une acide ou un soda-cola, en maintenant les autres conditions égales. Vous pouvez deviner quel groupe va vivre le plus longtemps et lequel aura la vie la plus courte. Tôt ou tard, le temps convaincra le monde entier.

Sang  Whang

 <a href= »http://www.oref.fr » title= »Oref » target= »_blank »>Oref.fr</a>

Le phénomène de réajustement élimination

Choisir mon eau

A quel phénomène de « réajustement » ou symptômes s’attendre lorsque l’on améliore sa nutrition ou sa boisson ?

eaukangen.fr

Que signifie améliorer sa nutrition ou sa boisson ?


Cela signifie l’introduction de nourriture de qualité supérieure à la place d’une nourriture de qualité inférieure. Par exemple, si une personne remplace une nourriture ... 

Lire la suite...