Recherche Médicale sur l'eau riche en Hydrogène 

INTRODUCTION
Ces pages sont strictement réservées aux distributeurs uniquement.

Je vous demande donc de ne pas les partager. Ce n'est pas un matériel de marketing.
Il est CRUCIAL que vous lisez attentivement la partie d'introduction de la formation à ce sujet.



"L'H2 est un capteur spécifique du radical hydroxyle OH- et du peroxynitrite ONOO-, qui sont des oxydants puissants qui réagissent indifféremment avec les acides nucléiques, les lipides et les protéines, entraînant la fragmentation de l'ADN, la peroxydation des lipides et l'inactivation des protéines. Heureusement, l'H2 ne semble pas réagir avec les autres ROS qui ont des fonctions physiologiques normales in vivo. L'administration d'H2 diminue l'expression de divers marqueurs de stress oxydatif (...)"
(Li Ge et al, 2017)

"Les propriétés antioxydantes et cytoprotectrices de l'hydrogène gazeux dissous dans des solutions aqueuses ont été démontrées dans plusieurs modèles expérimentaux (par exemple, Alzheimer, Parkinson, réactions d'hypersensibilité, rejet de greffe et dommages au foie, aux intestins, aux poumons, au cœur et aux neurones) et chez des patients atteints de diabète et du syndrome métabolique"
(Pérez-Hernández EG, 2011).

bulleh2

"H2 diminue le stress oxydatif chez les patients atteints de diabète sucré, de syndrome métabolique potentiel, d'hémodialyse et de dialyse péritonéale, chez les patients cancéreux recevant une radiothérapie, chez les patients atteints de myopathies mitochondriales et inflammatoires, de polyarthrite rhumatoïde et d'hépatite B chronique "
(Sergej M., 2015)
 
"H2 présente un certain nombre d'avantages en tant qu'antioxydant potentiel :
H2 se diffuse rapidement dans les tissus et les cellules, et il est assez doux pour ne pas perturber les réactions métaboliques d'oxydoréduction ni pour affecter les espèces réactives de l'oxygène (ROS) qui fonctionnent dans la signalisation cellulaire, ainsi, il devrait y avoir peu d'effets indésirables de la consommation d'H2."
(Ohta, Shigeo, 2011)

ANTI-INFLAMMATION

"L'hydrogène a démontré des activités anti-inflammatoires dans divers modèles de blessures.typiquement, l'hydrogène inhibe les blessures inflammatoires des tissus induites par le stress oxydatif via la régulation à la baisse des cytokines pro-inflammatoires et inflammatoires"(Li Ge et al., 2017) "L'hydrogène moléculaire a affecté les biomarqueurs d'inflammation aiguë et chronique dans plusieurs essais cliniques"(Sergej M., 2015)

ANTI-APOPTOSE

"H2 exerce des effets anti-apoptotiques* en régulant à la hausse ou à la baisse les facteurs liés à l'apoptose. L'H2 inhibe en outre l'apoptose en régulant la transduction des signaux au sein et entre des voies spécifiques".
(Li Ge et al., 2017)

*L'apoptose est un type de mort cellulaire.

EXPRESSION GÉNIQUE

"Les propriétés anti-inflammatoires et anti-apoptotiques de l'H2 pourraient être réalisées en modulant l'expression des cytokines pro-inflammatoires et inflammatoires et des facteurs liés à l'apoptose".
(Li Ge et al, 2017)


RÉACTIONS ALLERGIQUES

 "H2 peut également protéger contre les réactions allergiques en modulant directement la signalisation liée au FcεRI, plutôt que par une activité de piégeage des radicaux"
(Li Ge et al., 2017).



verreeau

INGESTION ORALE D'HYDROGÈNE MOLECULAIRE

 "Contrairement au H2 gazeux, le H2 solubilisé [le H2 est dissout dans l'eau, ou l'eau est riche en hydrogène (ERW)] est portable, sûr et facile à administrer. (...) Boire de l'eau riche en hydrogène a produit des effets bénéfiques dans des modèles de maladie, tels que la maladie de Parkinson, les plaies palatines orales, les lésions oxydatives induites par les radiations, le vieillissement des tissus parodontaux et les comportements de type dépressif"
(Li Ge et al, 2017)

 "L'hydrogène oral atténue les troubles du métabolisme lipidique dans le syndrome métabolique et le diabète et améliore les biomarqueurs d'inflammation aiguë et chronique dans les essais cliniques"
(Sergej M., 2015)
 
"La quantité de H2 intestinal produit est beaucoup plus importante que celle de H2 absorbé à partir de l'eau ou du gaz, mais seuls les effets du H2 administré de manière exogène ont attiré l'attention du domaine médical à l'heure actuelle. (...) Aucun effet dose-réponse de l'H2 n'a été observé jusqu'à présent. (...) Après la consommation d'hydrogène, la plupart de l'hydrogène dans le sang est indétectable dans les 30 minutes, probablement en raison de l'expiration par les poumons. Ainsi, on ne sait pas comment une faible quantité de HW sur une courte période d'exposition peut être efficace. Cependant, Kamimura et ses collègues ont découvert que l'H2 pouvait s'accumuler dans le foie avec le glycogène, ce qui pourrait expliquer en partie ce phénomène. (...) Quoi qu'il en soit, l'eau hydrogénée est aussi efficace, et parfois plus efficace, que l'H2 gazeux".
(Li Ge et al., 2017)

bandeau

ÉQUILIBRE ACIDE-ALCALIN &
PERFORMANCE ATHLÉTIQUE

 
"Boire de l'eau alcaline telle que l'ERW peut neutraliser les déchets acides et maintenir
l'équilibre correct du pH dans le corps."
(B. Rubik, 2011)

"Ces résultats soutiennent l'hypothèse selon laquelle l'administration de l'ERW est sûre et peut avoir un effet alcalinisant chez les jeunes hommes physiquement actifs."
(Sergej M., 2014)

" L'eau riche en hydrogène pourrait être une stratégie d'hydratation appropriée et sûre qui [...] aide les athlètes à devenir moins sensibles à l'acidose induite par l'exercice."
(P.Drid, 2016)

" Les résultats de la présente étude indiquent que la consommation d'eau alcalinisée améliore l'état d'hydratation, l'équilibre acido-basique et la performance lors d'exercices anaérobies de haute intensité."
(Chycki J., 2018)

"Boire de l'eau hydrogénée électrolysée (EHW) pendant un exercice d'endurance dans un environnement chauffé n'a pas affecté l'acidification du sang induite par l'exercice, l'équilibre des fluides corporels ou la performance à l'exercice. Cependant, elle a réduit la dépense énergétique pendant l'exercice de pédalage de 60 minutes, ce qui suggère le bénéfice potentiel de l'ingestion d'eau hydrogénée saine pendant un exercice d'endurance dans la chaleur.
(Hiroto Ito., 2020)

"Pour conclure, la supplémentation aiguë de HRW avant l'exercice a réduit le lactate sanguin à des intensités d'exercice plus élevées, a amélioré la perception de l'effort et l'efficacité ventilatoire."
(Botek, M., 2019)

"Nos résultats suggèrent que la consommation d'eau hydrogénée est une stratégie utile pour maintenir une bonne condition physique pendant les compétitions sportives ou les camps d'entraînement."
(Dobashi, S., 2020)

bandeau


CANCER

Des taux élevés d'espèces réactives de l'oxygène (ROS) ont été détectés dans presque tous les cancers, favorisant de nombreux aspects du développement et de la progression tumorale.
"Les ROS inhibent la liaison de la télomérase à la région des télomères par l'intermédiaire des protéines de liaison aux télomères, ce qui entraîne un raccourcissement de la longueur des télomères.
(Shirahata et al., 1999)
Cette équipe de chercheurs a conclu que le ERW peut causer le raccourcissement des télomères dans les cellules cancéreuses. Le raccourcissement des télomères peut agir comme un suppresseur de tumeur. "Il [l'ERW] a activé le système immunitaire du cancer, supprimant la croissance croissance tumorale in vivo".
(Shirahata S., 2002)

"ERW supprime l'angiogenèse tumorale en éliminant les ROS intracellulaires en supprimant l'expression et la sécrétion du gène du facteur de croissance endothélial vasculaire.
(Ye et al., 2008)
L'angiogenèse est la création de nouveaux vaisseaux sanguins. Si elle est supprimée dans les tumeurs, cela signifie moins de nutriments, donc plus de chances de les tuer.

Le ERW supprime la croissance des cellules cancéreuses et des micro-organismes in vitro.
(Hamasaki et al., 2005, Komatsu et al., 2001)

"L'eau réduite alcaline (ARW) a montré un effet anticancéreux significatif.(...) L'effet de piégeage des ROS et l'effet d'immuno-modulateur pourraient être tous deux responsables de l'effet anticancéreux de l'eau réduite alcaline".
(Lee, K., 2004)

"H2 a un potentiel thérapeutique anticancéreux et pourrait réduire les effets secondaires de la radio/chimiothérapie chez les patients.
(Li Ge et al., 2017)

                                            Page1/3                                          

>
error: Alert: Ce contenu est protégé !!